Burger italien, par Noémie

ITALIANO BURGER

Pour 6 burgers:
Temps de préparation : 20 minutes pour les pains / 10 minutes pour les steaks / 10 minutes pour la sauce et 5 minutes pour le montage du burger soit 45 minutes au total
Temps de repos : 3heures pour les pains / 15 minutes pour les steaks
Temps de cuisson : 25 minutes pour les pains / 10 minutes pour les burgers / 5 minutes pour la sauce
Coût de la recette : 1.5€ pour les pains / 3€ pour les steaks / 10€ environ pour le reste des ingrédients dont la sauce soit environ 2.40€ par burger 100% Bio
Niveau de la préparation : moyen pour le pain / débutant pour le reste
Régime spécifique : végétarien / sans oeufs

1) Préparation des petits pains ciabatta :
- 500g de farine de blé T80
- 250 ml d’eau tiède
- 30g de levure fraîche de boulangerie
- 5 cl d’huile d’olive fruitée
- 1 cc de sel marin
- 2 cc de thym séché

Dans un saladier, déposer 30g de levure fraiche et 100g de farine. Verser l’eau bien tiède (attention pas chaude, tiède !) et fouetter pour bien délayer et rendre homogène le mélange. Couvrir d’un torchon humide (passer le torchon sous l’eau chaude et bien l’essorer) et mettre dans un endroit chaud pour une heure. Une heure plus tard, le mélange sera mousseux et présentera de nombreuses bulles à la surface.

Dans un second saladier, mélanger le reste de farine avec le sel, le thym séché et l’huile d’olive. Creuser un puits et ajouter le premier mélange. Bien mélanger jusqu’à obtenir une pâte souple et collante. Toujours mélanger à la spatule car il est assez difficile de se saisir de la pâte à la main. Couvrir de nouveau et mettre dans un endroit chaud pour une heure de nouveau.

La pâte aura triplé de volume. Récupérer la pâte. Déposer de la farine sur votre plan de travail. Déposer la pâte sur le plan de travail à l’aide d’une spatule plate. Découper la pâte en 6 morceaux (à l’aide d’une spatule tranchante ou d’un couteau). Retourner chaque morceau de pâte dans un peu de farine. Aplatir à la main chaque morceau au maximum pour former un carré. Plier la pâte en trois dans le sens de la largeur puis dans le sens de la hauteur. Vous obtiendrez un petit carré que vous pourrez légèrement aplatir. Déposer sur une plaque de cuisson recouverte d’une toile de cuisson (type silpat – voir nota des bio débutants). Reproduire la préparation pour les 5 autres boules de pâte. Recouvrir de nouveau d’un torchon humide et laisser lever dans un endroit chaud une dernière fois pendant une heure.

Préchauffer le four à thermostat 200°C. Enfourner les pains pour 20 à 25 minutes. Une fois le cul doré, les sortir du four et les laisser refroidir sur une grille avant de les trancher.

Méthode rapide pour des pains burgers au parfum d’Italie : Vous pouvez acheter des pains à burger dans votre magasin bio à la farine blanche ou à la farine complète. Pour leur donner un petit parfum d’Italie, Tranchez-les en 2.  Verser un filet d’huile d’olive sur leur surface et recouvrir de thym séché. Faire griller au four quelques minutes.

2) Préparation des steaks végétariens de polenta :
- 170g de polenta instantanée
- 20cl de crème végétale de soja
- 75cl d’eau
- 1CS d’huile d’olive
- 15 olives vertes
- 8 pétales de tomates séchées à l’huile d’olive
- ½ cc de piment type Espelette
- 1 pincée de gros sel
- 1/2cc de sel fin marin

Détailler les olives en fines rondelles et les tomates séchées en petits dés.
Faire bouillir l’eau avec le gros sel, le piment et l’huile d’olive. Verser en fine pluie la polenta tout en fouettant. Au moment où elle épaissit, ajouter la crème, les olives et les tomates séchées et le sel. Bien mélanger. Verser dans un plat à gratin rectangulaire et bien lisser la surface. Laisser refroidir (à l’extérieur, en ce moment, c’est plutôt rapide !). Une fois la préparation bien refroidie, il sera très simple de la découper en gros carrés (vous pouvez utiliser un emporte pièce pour les faire ronds si vous le souhaitez). Faire chauffer un peu d’huile d’olive dans une poêle et déposer les steaks de polenta. Les faire dorer de chaque côté.

3) Préparation de la sauce italienne :
- 1 petit oignon
- 2 gousses d’ail
- 1CS d’huile d’olive
- 140g de concentré de tomate
- 20cl de crème végétale Soja Cuisine
- 2 CS de câpres
- 1 CS de basilic haché (frais ou surgelé)

Émincer l’oignon très finement. Éplucher les gousses d’ail, en enlever le germe et si vous n’avez pas de presse-ail, détailler le en très petits dés. Dans une casserole, verser l’huile d’olive. Une fois l’huile chaude, faire dorer l’oignon et l’ail pressé. Une fois dorés,  ajouter le concentré de tomate et la crème soja. Bien mélanger puis ajouter les câpres et le basilic. Saler, Poivrer à votre convenance. Laisser tiédir.

Montage du burger :
- 6 poignées de roquette ou jeunes pousses
- 2 boules de mozzarella di buffala
- 6 petits champignons de paris frais

Sur le fond du pain ciabatta, étaler une cuillère à soupe de sauce italienne. Déposer le steak de polenta encore bien chaud. Couvrir de deux tranches de mozzarella. Couvrir de roquette, et de champignons frais émincés. Couvrir le chapeau d’une autre cuillère à soupe de sauce italienne. Refermer le burger ! Et bon Appétit

Info : Chaque burger peut être consommé seul et est assez complet pour former un repas équilibré. Vous pourrez servir ce burger avec un mesclun de jeunes pousses.

Nota des bio -débutants :

Polenta : La polenta est une semoule de maïs très fine. En méthode instantanée, elle est ultra rapide à cuisiner (5 minutes à peine) et se parfume à tous les goûts. Épices, ou encore champignons et autres ingrédients en feront un accompagnement de plats même d’exception. Lorsqu’elle refroidit, elle s’amalgame. Vous pouvez dès lors la trancher, la faire frire et en faire même des canapés. Vous manquez d’idée pour la préparer ? Ma copine Céline a écrit un livre complet aux éditions La Plage, et c’est par ici. Connaissant l’imagination sans faille dont elle fait preuve sur son blog Artichaut et Cerise Noire, et son dernier livre Gâteaux au yaourt, je suis sûre que celui-ci doit regorger de belles surprises !

Mozzarella di buffala ou mozzarella de lait de bufflonne : Alors autant vous dire que cette mozzarella là n’a juste rien à voir avec les petites boules au lait de vache qui ont simplement parfois, avouons-le, aucun goût. J’ai fait goûter celle-ci à la personne la plus sceptique de l’intérêt de la mozzarrella, mon frère. Et il a confirmé qu’elle avait plus d’intérêt  sans trop l’avouer non plus, ce serait trop simple. Cette dernière est juste tout simplement fondante et parfumée. Bref, elle n’est pas toujours donnée, surtout en bio, mais elle le vaut vraiment bien, je vous assure ! Essayez-là !

Toile de cuisson type Silpat : La toile de cuisson peut être en sillicone mais en matériel bien plus sain également type Silpat. A l’origine, essentiellement utilisée en pâtisserie et en cuisines professionnelles, elle est de plus en plus utilisé par les amateurs car elle a un avantage évident, elle est réutilisable ! Donc fini le papier cuisson chimique ! Soyons plus écolo ! Et pour ceux qui s’interrogent sur les matériaux de cuisine saine, vous pouvez lire l’article complet que j’ai écrit à ce sujet ICI.


Presse-ail : ça parait bête mais le mien m’a changé la vie. Beau-Papa et Belle-Maman ont assuré avec ce cadeau simple et efficace. Tout en inox, il est solide et passe au lave-vaisselle. Par une action mécanique toute simple, hop il presse l’ail… Bah oui, fini les doigts qui puent, et l’extrait de l’ail n’en ressort que davantage ! Et fini les petits morceaux d’ail entier dans les recettes qui peuvent surprendre ! Tu te demandes toujours à quoi ressemble cette drôle de bête ? Clique Ici

Lisez l'histoire de cette recette de Noémie Gazza, créatrice culinaire, sur son joli blog Le chant des cerises agitées
Crédit photo: Noémie Gazza

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de s'assurer que vous êtes un utilisateur humain et non un logiciel automatisé de pollupostage (spam).
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.