« La crise alimentaire arrive »

Dans cette vidéo, le youtubeur Nicolas Mérieux explique pourquoi nous allons vivre une crise alimentaire et comment nous pourrions mieux nous y préparer.

L’objectif de cette vidéo est d’alerter sur le fait que la guerre en Ukraine a permis de démontrer les limites du système agro-industriel actuel, et de proposer de signer le manifeste de l’association Agronomes et vétérinaires sans frontières (AVSF).

Dans ce manifeste, appelé « le PLANT », AVSF fait des recommandations pour le développement et le renforcement d’une agriculture paysanne respectueuse de la planète, qui participe à la résilience et à l’autonomie alimentaire des populations et lutte contre la pauvreté :

  • Créer les conditions favorables aux agricultures paysannes et aux transitions agroécologiques grâce à un accès à la terre et à l’eau, aux semences paysannes, au matériel agricole, aux engrais organiques, au crédit, à la formation, etc.
  • Transformer et relocaliser les systèmes alimentaires, en soutenant matériellement et financièrement les initiatives d’organisations paysannes et de petites entreprises de l’économie sociale, ancrées sur leurs territoires et les filières d’approvisionnement locales.
  • Protéger les marchés nationaux et régionaux d’une concurrence déloyale de certains produits importés à bas prix sur ces marchés.
  • Sur toutes les filières locales, régionales ou d’export, réglementer et assurer l’encadrement et le contrôle de l’agriculture sous contrat pour veiller au respect des droits des paysans et paysannes impliqués, et à des relations commerciales équilibrées, transparentes et justes.
  • Transformer la gouvernance des territoires, des filières et des systèmes alimentaires, par une participation accrue des organisations paysannes.
  • Réorienter des financements nationaux publics et internationaux vers le soutien aux agricultures paysannes et aux transitions agroécologiques pour faciliter la mise à l’échelle de l’agroécologie paysanne.
  • Encourager les programmes de recherche-action en partenariat avec des institutions de recherche, des organisations de producteurs ou des ONG, pilotés par les producteurs et leurs organisations afin de mieux prendre en compte les pratiques, savoir-faire, et les dynamiques existantes pour accompagner la transition agroécologique.
  • Favoriser l’émergence de formations professionnelles en agroécologie facilement accessibles aux jeunes paysans et ruraux. Et encourager le développement de dispositifs et plateformes favorisant les échanges d’expériences et la mise en réseau des connaissances pratiques et références sur l’agroécologie.

 

Pour signer le manifeste de Agronomes et vétérinaires sans frontières c'est ici que ça se passe : https://bit.ly/3lJD3RS

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de s'assurer que vous êtes un utilisateur humain et non un logiciel automatisé de pollupostage (spam).
14 + 1 =
Trouvez la solution de ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple, pour 1 + 3, saisissez 4.