Signons la pétition “On veut la bio pour tous »

2 commentaires

Les agriculteur-rice-s bio en appellent au soutien des citoyen-nes ! Répondons à l’appel !

La FNAB (fédération nationale d’agriculture biologique) a lancé la pétition « On veut la bio pour tous ! », pour mobiliser les citoyen-nes  et interpeller le gouvernement.

Alors que nous vivons une crise environnementale majeure à laquelle s’ajoute une crise sociale, les objectifs fixés par le gouvernement visant à développer une alimentation de qualité accessible à tous et toutes ne seront pas atteints. Nous sommes bien loin des objectifs fixés en 2017 lors des Etats Généraux de l’alimentation par le chef de l’Etat avec 9% de surfaces agricoles biologiques au lieu des 15% annoncés pour 2022, et 4,5% de produits biologiques en restauration collective au lieu des 20% promis.

La prochaine PAC ne semble pas prendre en compte la volonté des citoyen.n.e.s pour bénéficier d’une alimentation de qualité produite en agriculture biologique sur le territoire et accessible à tous.tes.

Le dernier baromètre de l’Agence bio le montre à nouveau cette année, la consommation bio continue à augmenter mais les moyens ne suivent pas pour que les conversions des surfaces en bio suivent, que la rémunération des productrices et des producteurs soit juste et que les produits deviennent réellement accessibles à toutes et tous !

« Cette fois il va falloir décider, sinon ça va commencer à se voir. L’Europe s’est fixée 25% de bio en 2030, on n’y arrivera pas sans moyens !  La crise environnementale que nous traversons nous le rappelle tous les jours : c’est urgent ! » affirme Guillaume Riou, président de la FNAB.

« On a décidé de lancer une campagne citoyenne pour réveiller l’opinion sur cette question de l’alimentation et de l’agriculture. On ne parle pas juste d’un mode de production, on parle de la santé de nos enfants, on parle de la qualité de notre eau, on parle de notre avenir à tous. Une alimentation bonne pour la santé et bonne pour l’environnement est une des clés pour faire face à la crise sociale et environnementale actuelle. » selon Loïc Madeline, secrétaire national en charge de la réforme de la politique agricole commune à la FNAB
Nous voulons une politique agricole et alimentaire vertueuse pour la santé, l’environnement, les agriculteur-rice-s, les enfants :
●       Le soutien financier à la bio doit être multiplié par 5
●       L’objectif de bio dans les cantines scolaires doit passer à 50% et l’Etat doit financer la généralisation de la tarification sociale dans les cantines sans autre condition d’accès que les revenus5 fois plus de soutien à la bio, c’est
·        10% de la prochaine politique agricole fléchés
·        1 milliard d’€/an pour la bio entre 2023 et 2027
·        20% de surfaces en Bio en France en 2027
·        2 fois plus d’hectares convertis chaque année

Et parce qu’une politique agricole ambitieuse doit s’accompagner d’une politique alimentaire ambitieuse, la France doit démocratiser l’accès aux produits biologiques. La restauration scolaire devrait être un pilier d’accessibilité et d’éducation à une alimentation de qualité, moins grasse, moins sucrée et moins carnée.
En tant qu’actrices et acteurs de la consommation bio, locale et de saison, répondons à l’appel en signant la pétition, en se mobilisant et en contribuant au débat public, le temps nous est compté !
Signez et partagez cette pétition ici !

 

Commentaires

Dans le contexte actuel de négociation de la PAC, les manifestations paysannes et les pétitions de citoyen.nes, ça paraît pas vraiment suffisant.
Je pense que si on s'y mettait tous : FNAB + Confédération Paysanne+ associations de défense de l'environnement + organisations politiques écolos qui défendent un agriculture durable + citoyen-nes qui veut défendre une agriculture, une alimentation de qualité+eau+air+biodiversité - une grande grande manifestation dans toute la France, ça aurait de la gueule. Les paysans ne sont pas seuls face à la PAC. C'est l'affaire de toutes et tous !

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de s'assurer que vous êtes un utilisateur humain et non un logiciel automatisé de pollupostage (spam).
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.