Conseils pour manger bio

Protéines végétales : l'essentiel

Manger bio, c'est choisir de ses nourrir en tenant compte de notre impact sur notre santé bien sûr, mais aussi sur l'environnement et les ressources naturelles. De par son impact sur les ressources en eau, en terres arables et sur les émissions de gaz à effet de serre contribuant au réchauffement climatique, la consommation de viande doit être réduite par rapport aux habitudes actuelles.

Connaître les huiles végétales

Comment choisir ses huiles végétales alimentaires?
Quels sont leurs intérêts nutritionnels, gustatifs ?
Comment sont-elles fabriquées ?

On a souvent l'habitude d'utiliser toujours les mêmes huiles pour cuisiner: olive, tournesol, colza...alors qu'il en existe de nombreuses autres, et toutes avec des propriétés et saveurs différentes !

Bio Consom'acteurs Pays d'Angers vous fournit une fiche pour tout savoir sur les huiles et ainsi mieux les choisir en fonction de vos besoins. 

Cuire les légumes secs et les céréales

Préparer les légumes secs et les céréales, c'est tout un art. Souvent, on ne se souvient plus quel est leur temps de cuisson. Il faut jongler entre le trempage (la veille ou le jour même?), les quantités (juste pour un repas ou pour plusieurs ?), le temps de cuisson (les lentilles corail cuisent bien plus vite que les pois chiches! Attention à l'effet bouillie de bébé).

La nouvelle appli The Place to bio

Envie d'un bon repas pas cher ni trop loin ? Besoin de connaître la provenance des produits, leur qualité, l'engagement des producteurs ? Pas besoin de calculs savants ou de longs repérages dans les faubourgs, The Place to Bio est là pour nous ! 
 

Les prémices d'un délice

Le site The Place to Bio a été lancé en 2014 par Julie Coignet et Eric Lecluyse, et animé depuis 2017 par Guillaume Guitton.

Contre les pesticides? Soutenez-nous !

Selon l’Agence européenne de sécurité des aliments (EFSA), plus de 97 % des échantillons alimentaires évalués contiennent des concentrations de résidus de pesticides qui se situent dans les limites légales autorisées. 
Les pesticides sont des perturbateurs endocriniens qui ont une influence avérée sur la qualité du sperme, et donc sur la reproduction : manger de la nourriture contaminée aux pesticides pourrait réduire de 49 % le nombre de spermatozoïdes1, soit près de la moitié !
 

Pages