Nos missions

Les missions de Bio Consom'acteurs, pour une bio locale et équitable  

 

Partant du constat que les actes de consommation infléchissent les modes de production, Bio Consom’acteurs agit en faveur de la promotion d’une agriculture respectueuse de l'humain et de la nature, de la fourche à la fourchette. Bio Consom'acteurs promeut une alimentation bio en phase avec les défis sociaux, environnementaux et économiques que l'humain doit relever au XXIème siècle. Au-delà de la nourriture, Bio Consom'acteurs défend tous les modes de consommation responsables, sobres en ressources, respectueux de l'humain et des écosystèmes.

 

Bio Consom'acteurs se donne 3 missions principales : 
 

  • La préservation de l'environnement

 
Il ne suffit plus de déplorer la dégradation de notre environnement, changeons nos modes de production afin de préserver notre terre. 
 
Bio Consom'acteurs promeut une agriculture biologique qui a un impact positif sur l’environnement.
Le respect des écosystèmes naturels, règle essentielle de l’agriculture biologique, vise à préserver les équilibres naturels du sol et des plantes, à rechercher les équilibres, à choisir les espèces animales et végétales adaptées aux conditions naturelles locales, à respecter au mieux les paysages ainsi que les zones sauvages, et à préserver la biodiversité.
 
Tout au long de la filière, les opérateurs de l’agriculture biologique mettent en œuvre des techniques respectueuse de notre écosystème, diminuant ainsi la pollution de l'air et de l'eau, favorisant le développement de la biodiversité et limitant l'érosion.   
 
Loin d'être un retour au passé, l'agriculture biologique se situe au cœur de la modernité agronomique actuelle : les agriculteurs bio recherchent des semences adaptées au climat et à leur terroir. L’amélioration de la connaissance des sols, de leur fertilité et plus généralement du cycle du vivant font partie de leurs priorités. Les agrobiologistes développent des pratiques innovantes en matière de fertilisation, de désherbage, d'association de cultures et de lutte anti parasitaire. 
 

Dans ce cadre, Bio Consom'acteurs est opérateur sur deux projets : 

- Innovez Bio, projet multi partenarial, qui vise à faire essaimer de nouvelles pratiques dans le domaine du bio,
- Zéro phyto 100% bio, projet multi partenarial, qui vise à faciliter le zéro phyto dans les espaces communaux et l'introduction du bio dans les cantines. 
 
 
  • La protection de la santé

L'objet de l'agriculture est avant tout de nourrir les hommes. Pas n’importe quelle nourriture, bien sûr ! Nous devons tous pouvoir nous alimenter avec des produits sains, dans un monde où les risques sanitaires ont été multipliés par 10 en l’espace de 15 ans. 

Les travaux de l'institut National de la Santé et de la Recherche Médicale ont montré que les produits bio ont une qualité nutritionnelle supérieure à ceux issus de l'agriculture conventionnelle ; leur teneur en matière sèche est plus élevée et ils contiennent plus de minéraux et d'antioxydants. Surtout, de nombreuses études montrent que que les fruits et légumes bio contiennent entre 10 et 50 fois moins de résidus de pesticides (quand ils en contiennent!)que les fruits et légumes conventionnels on. Or, l'impact sur la santé des pesticides ne fait, lui, pas débat. 

En limitant au maximum la présence de résidus chimiques de synthèse dans les végétaux ainsi que les additifs dans les produits transformés, les opérateurs de la filière agrobiologique proposent au consommateur des aliments sains et équilibrés.  

Les aliments issus de l'agriculture biologique contiennent moins de fongicides, de pesticides et d'antibiotiques. Ils sont aussi très peu contaminés par les nitrates.

De plus, l'agriculture bio n'étant pas polluante, les habitants résidant dans les zones de production courent moins de risque, notamment les enfants, les personnes sensibles, les personnes agées, mais aussi les producteurs eux mêmes, puisqu'ils sont les premiers exposés.

Sur ces sujets, 

- Bio Consom'acteurs est opérateur sur un projet conduit par le consortium Bio Nutrinet qui réalise une étude unique au monde : durant 4 ans, 100 000 internautes volontaires (50 000 consommateurs d’aliments bio et 50 000 non-consommateurs) vont être sollicités pour fournir régulièrement des données sur leurs consommations alimentaires et leur état de santé. Un sous-échantillon de 300 volontaires fera, par ailleurs, l’objet d’analyses biologiques afin d’établir leur statut nutritionnel et toxicologique et de déterminer l’impact de leur mode d’alimentation sur ces points.

- Bio Consom'acteurs a réalisé une infographie : Mon alimentation c'est moi, qui aborde plusieurs aspects : les besoins nutritionnels, la santé et le plaisir gustatif. 

 
  • La promotion de nouveaux modèles de consommation

Plus largement, Bio Consom'acteurs promeut de nouveaux modes de consommation : 

Consommation alimentaire de produits bio, mais issus d'une agriculture locale, donc de saison, car ces produits ont un impact écologique faible,

Consommation de produits issus du commerce équitable, respectueux d'un développement durable et valorisant le travail des producteurs. 

Dans ce cadre, Bio Consom'acteurs initie ou participe à différentes initiatives :

 - Bio pour tous : ce projet facilite l'accès à une alimentation bio à tous, même pour les personnes aux revenus modestes. Il est basé sur la découverte d'une alimentation bio, saine et bon marché, réalisée avec des invendus, des produits de saison, des pratiques anti gaspillage... Mais ce projet sollicite également votre engagement citoyen en vous proposant de signer une pétition « La Bio pour tous » 

- Bio Consom'acteurs conçoit des outils pédagogiques ou informatifs et propose des animations auprès des enfants ou du grand public, afin de faire évoluer nos modes de consommation. 

- Bio Consom'acteurs adhère aux modes de consommation responsables en étant membre de la plate forme du commerce équitable et de différentes structures valorisant le bio (Bio Cohérence, Biocoop, ITAB...) ou s'inscrivant dans la transition.   

- Enfin, Bio Consom'acteurs bénéficie d'actions de finances solidaires initiées notamment par le Crédit coopératif et la Nef dans lesquelles chacun peut s'inscrire.

 
Pour réaliser nos missions, nous avons 2 moyens :