La Promesse Verte : Un Cri de Révolte Écologique

Le cinéaste Édouard Bergeon revient avec un nouvel opus engagé, "La Promesse Verte", qui sortira en salles le 27 mars.

Dans cette œuvre, Bergeon plonge le public au cœur d'une lutte désespérée contre les ravages de la déforestation en Indonésie, orchestrée par les exploitations d'huile de palme. À travers une histoire poignante et réaliste, le réalisateur dénonce l'hypocrisie des biocarburants et la tragédie humaine qui se cache derrière leur production.

« Pour tenter de sauver son fils Martin injustement condamné à mort en Indonésie, Carole se lance dans un combat inégal contre les exploitants d’huile de palme responsables de la déforestation et contre les puissants lobbies industriels. »

L’idée de "La Promesse Verte" lui est venue lors du tournage de son précédent film, "Au Nom de la Terre", en 2018. Il fut interpellé par le blocage de la raffinerie Total de la Mède par des agriculteur.rices protestant contre l'importation d'huile de palme d'Asie du Sud-Est destinée à la production de biocarburants. Cette injustice a inspiré l'histoire de Carole, une mère déterminée à sauver son fils Martin, injustement condamné en Indonésie.


À travers "La Promesse Verte", Bergeon espère sensibiliser le public à l'urgence de protéger les forêts tropicales et de lutter contre la déforestation. Malgré les efforts de certaines organisations et de l'Union européenne pour réguler l'importation d'huile de palme, la destruction des écosystèmes se poursuit à un rythme alarmant. Bergeon appelle à une action collective et à une prise de conscience des consommateur.rices pour inverser cette tendance néfaste.

En parallèle de la sortie de son film, Édouard Bergeon continue son engagement en tant que parrain de l'association "Des Enfants et des Arbres", qui œuvre pour la préservation de la biodiversité en encourageant la plantation d'arbres et de haies en France. Il souligne ainsi l'importance de protéger notre environnement à l'échelle locale et mondiale.

Une administratrice de Bio Consom'acteurs, Patricia Charton, a eu l'occasion d'assister à l'avant-première presse du film "La Promesse Verte" et elle partage ses impressions :

« J'ai gardé en mémoire de nombreuses scènes très fortes pendant quelques jours malgré une actualité si lourde. Les images sont très belles, on y sent la moiteur, ce film attirera par l'intrigue un public plus large que celui auquel j'appartiens, je l'espère. Il devrait participer à la prise de conscience en traitant clairement de l'emprise financière sur la filière. J'ai fait personnellement un parallèle avec la filière bois où on retrouve les mêmes ressorts. »

"La Promesse Verte" est bien plus qu'un simple film : c'est un appel à l'action, un cri de révolte contre l'exploitation destructrice de notre planète au nom du profit.

>> Regardez la bande annonce
>> Retrouvez les séances près de chez vous à partir du 27 mars

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de s'assurer que vous êtes un utilisateur humain et non un logiciel automatisé de pollupostage (spam).
1 + 11 =
Trouvez la solution de ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple, pour 1 + 3, saisissez 4.