Campagne : nucléaire, une catastrophe hexagonale !

L'association Bio Consom'acteurs est partenaire de la campagne "Nucléaire, une catastrophe hexagonale" inititée par Agir pour l'environnement aux côtés de nombreux organismes qui appellent à AGIR et Ré AGIR MAINTENANT!

Pourquoi cette campagne ?

En 30 ans, trois accidents nucléaires majeurs –à Three Mile Island (USA), Tchernobyl (URSS) et Fukushima (Japon)- auront montré les dangers énormes liés à cette technologie. Trop complexe pour être maitrisée, trop coûteux, présentant des conséquences irréversibles sur le vivant, le nucléaire est une option énergétique insoutenable. L’histoire des sociétés humaines ne fournit aucun exemple d’organisations démocratiques suffisamment stables dans le temps et capables de gérer des déchets ultra dangereux pendant des centaines ou des milliers d’années.
Et pourtant, notre pays s’illustre actuellement de façon singulière par son entêtement qui confine à l’autisme énergétique. Nous demandons au chef de l’Etat, aux présidents des deux chambres parlementaires, une décision immédiate de sortie du nucléaire et la mise en œuvre d’un vaste programme d’économies d’énergie et de développement des énergies renouvelables.
 

Les demandes

Une décision politique immédiate de sortie du nucléaire suivie de l’annonce d’un plan de sortie ambitieux et réaliste ;
La fermeture immédiate des réacteurs âgés de plus de 30 ans ainsi que ceux situés dans des zones sismiques sensibles et/ou inondables ;
L’abandon des nouveaux réacteurs EPR prévus à Flamanville et Penly ;
L’adoption d’objectifs ambitieux d’efficacité énergétique et développement des énergies renouvelables tenant compte des spécificités locales ;
L’interdiction du chauffage électrique pour les constructions neuves et sa substitution progressive pour l’ancien (à l’occasion de la revente ou d’une nouvelle location) ;
L’adoption d’un seuil réglementaire de performance énergétique et évolutif de tous les appareils électriques et l’instauration d’une norme de puissance électrique  fixée à 0,1 Watt  maximum pour les veilles des appareils électriques ;
La mise en œuvre d’une TVA modulable en fonction de l’étiquetage et de la consommation des appareils électroménagers ;
L'interdiction des panneaux de publicité éclairés et déroulants ainsi qu’un moratoire sur les publicités vantant les mérites supposés de l’électricité nucléaire.
 
Interpellez le Président de la République, le Président de l'Assemblée Nationale et le Président du Sénat, envoyez les cartes-pétitions.

 

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de s'assurer que vous êtes un utilisateur humain et non un logiciel automatisé de pollupostage (spam).
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.