Pour 2024, le conseil d’administration s’agrandit !

Le conseil d’administration (CA) de Bio Consom’acteurs est en constante évolution. Pour faire face aux défis de la bio et renforcer l’équipe en vue des 20 ans de l’association, nous comptons 4 nouveaux-velles membres. Nous avons leur avons demandé de se présenter en quelques mots et d’expliquer pourquoi iels ont rejoint le CA :

•    Agnes Mayanobe

« Je suis ravie de rejoindre Bio consom'acteurs. Cette association fait complètement écho à mes valeurs : l'alimentation est l'un des leviers les plus importants pour assurer la transition écologique et permettre de vivre dans un monde où la santé et le lien social. Aujourd'hui membre d'une association qui lutte contre le gaspillage alimentaire, l'alimentation reste un pilier de mon engagement bénévole. Par ailleurs, je suis inspectrice DGCCRF en charge de l'agriculture biologique et des questions environnementales; il s'agit de lutter contre les fraudes qui sont faites au marché du Bio et de lutter contre les allégations environnementales trompeuses. Je travaille également sur le déploiement de la vente en vrac, de la loi Egalim dans la restauration collective et le futur affichage environnemental. Les sujets que l'association véhiculent font donc particulièrement sens pour moi et constituent un relais à ma vie professionnelle. »

•    Patricia Charton
« J’ai fait le choix de manger bio et de préférence local depuis plus de 30 ans. Pour préserver la santé de mon foyer, pour le goût, mais aussi par militantisme, ne pas nourrir un système industriel délétère et donc soutenir des filières locales, voire directement les producteurs locaux (Amap)
Mes engagements actuels :
Je suis secrétaire du collectif pour la défense du domaine de Grignon, que l’Etat cherche à vendre depuis 2015. Nous voulons y développer un projet de centre international de la transformation du modèle agricole, de la recherche à la formation.
Les sujets de l’alimentation m’intéressent, depuis la production jusqu’aux recettes de cuisine. Bien se nourrir mais aussi comment apporter aux populations les plus démunies une sécurité alimentaire, par la SSA (sécurité sociale de l'alimentation) ou la sensibilisation à la culture de son jardin.
La bataille pour une alimentation saine et sûre est loin d’être gagnée, les industriels dominent, chaque pas compte. »

 

•    Marie Lucy
« Relais local à Marseille depuis presque 3 ans et adhérente de l’association, j’ai suivi les différentes mobilisations, notamment celle sur le concours d’éloquence à l’université. J’ai participé à plusieurs séminaires sur les outils de l’association ainsi qu’à l’AG de 2021.
Je suis chercheuse post-doctorale et enseigne à l'Université Côte d'Azur et Aix-Marseille Université. Mes travaux et enseignements portent principalement sur la citoyenneté, la citoyenneté globale chez les jeunes, les questions socialement vives, l'éducation inclusive et les discriminations.
Travaillant sur des "éducations à", les liens avec les objectifs portés et les actions de Bio Consom'acteurs sont multiples, source d'enrichissement et d’engagement.
A titre personnel, sensibilisée par la bio et ses valeurs, j’ai toujours défendu une ligne de compréhension culturelle du changement d’alimentation et d’agriculture et le lien entre l'écologie et le social, mettant l’accessibilité en son cœur plutôt que la culpabilisation individuelle propre au discours dominant. Je pense que ces questions politiques et sociétales ne peuvent être abordées que sous un prisme collectif et dans une dynamique collaborative.
Je souhaite aujourd’hui m’investir davantage dans l’association notamment pour contribuer à la réflexion sur l’approche pédagogique et renforcer les volontés de création d'un conseil scientifique auquel je serai heureuse de participer. »


•    Serge Rivet

« A la retraite, je suis administrateur de la coopérative le Pois Tout Vert, SCIC SAS affiliée à Biocoop  à laquelle j'ai participé activement depuis sa création. Nous étions une petite équipe militante réunie par l'association Nature et Progrès (Poitou). Pour commencer, la coop bio a permis d'écouler les productions de deux départements. Nous étions des consommateurs et des paysans déjà actifs pour gérer et animer les GAB et les Commissions Mixtes d'Agrémentation et de Contrôle (les COMAC). Je suis originaire d'Occitanie en Charente-Limousine, issu d'une famille de paysans-charpentiers. La génération qui m'a précédé était composée de métayers qui se sont émancipés pour devenir fermiers. J'en ai gardé un caractère décidé, toujours prêt à défendre les paysan.ne.s, une bio exigeante et une planète vivable. »

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de s'assurer que vous êtes un utilisateur humain et non un logiciel automatisé de pollupostage (spam).
2 + 6 =
Trouvez la solution de ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple, pour 1 + 3, saisissez 4.