Portraits de Consom'acteur

Du nouveau dans l'équipe Bio Consom'acteurs

Après un master d’études cinématographiques, Blanche Lafaurie a travaillé en tant qu’assistante éducation dans un collège lui ayant permis d’allier ses appétences pédagogiques et cinématographiques notamment à travers la mise en place d’ateliers pour sensibiliser les collégien.nes à la production et à la réalisation cinématographique.


Elle nous confie « J’accompagne également nos (très) jeunes élu.e.s au CVC dans leurs initiatives écologiques, leur projet de potager participatif, de « coins-oasis », d’expositions internes liées à l’environnement.

Pour 2024, le conseil d’administration s’agrandit !

Le conseil d’administration (CA) de Bio Consom’acteurs est en constante évolution. Pour faire face aux défis de la bio et renforcer l’équipe en vue des 20 ans de l’association, nous comptons 4 nouveaux-velles membres. Nous avons leur avons demandé de se présenter en quelques mots et d’expliquer pourquoi iels ont rejoint le CA :

•    Agnes Mayanobe

Urgence climatique et maraîchage bio : « Le Jardin des Clos » témoigne fait face

Le Jardin des Clos est une ferme de 2,2 ha, composée de 8000 m2 de maraîchage biologique diversifié, dont 1000 m2 de tunnels (le reste en prairie et verger). L’exploitation biologique est située à 18 km à l’ouest de Châtellerault, sur la commune de Scorbé-Clairvaux (86140), dans la région du Haut-Poitou.

Vous y trouverez une cinquantaine d’espèces de fruits, légumes, et plantes aromatiques au fil des saisons. Les cultures sont menées en mixant diverses techniques, planches permanentes, occultation, faux semis, engrais verts…  Tous les plants sont produits sur l’exploitation.

De retour au conseil d'administration de Biocoop !

1 commentaire

Du 24 au 26 juin, Bio Consom’acteurs a participé au Congrès de Biocoop qui se tenait à Nantes, avec l’objectif de renouveler la représentation au sein de le conseil d’administration pour y représenter les consommateurs. Pari gagné avec l’élection de l’une de nos administratrices : Christelle Moussa.

Pages