PORTRAIT DE CONSOM'ACTEURS : EMMA

Comment avez-vous connu Bio consom'acteurs ?

Après l’obtention de mon diplôme de licence professionnelle, j’ai pris la décision de faire un service civique de 6 mois pendant mon année de césure avant de reprendre un master en alternance. Je voulais m’atteler à des missions ayant du sens dans le domaine de l’alimentation, c’est à ce moment-là que j’ai découvert l’association Bio consom’acteurs.

Qu’est-ce que la consommation responsable selon vous ?

La consommation responsable transmet un sens éthique et une dimension sociale à l’acte d’achat. Le but principal étant de consommer mieux, plutôt que de consommer plus. Selon moi, faire en sorte de consommer de façon responsable est une forme de conscience du monde dans lequel on vit. La crise sanitaire que l’on connaît aujourd’hui nous confirme parfaitement l’urgence de la situation. Il semble essentiel d’agir individuellement pour l’améliorer et cela passe par la réflexion sur nos habitudes de consommation. Ai-je réellement besoin de ce produit ? Où a-t-il été fabriqué et dans quelles conditions ? Quel est son impact environnemental ? Ce genre de questions/réflexions peuvent nous amener, petit à petit, à une consommation plus rationnelle.

Comment devient-on une consom’actrice ? Racontez-nous votre histoire, votre engagement personnel ?

Il y a deux ans environ, j’ai commencé à m’intéresser de façon active à l’environnement et ses enjeux. Ce déclic s’est fait progressivement à la suite de plusieurs vidéos/images « chocs » auxquelles j’ai pu me confronter sur les réseaux sociaux notamment concernant les conditions d’élevage intensif. Pendant un temps, je faisais le choix d’écourter ces images au bout de quelques secondes par « sensibilité » mais c’était plutôt par confort, soyons honnête. J’étais littéralement bouleversée de voir les conditions d’élevage des animaux, mais cela ne m’empêchait pas d’être la plus heureuse lorsqu’on m’invitait à un barbecue. Puis, j’ai finalement décidé de ne plus me voiler la face pour découvrir ce à quoi je participais réellement. Ce fût radical, je suis devenue pesco-végétarienne. « Si tous les abattoirs avaient des murs en verre, tout le monde serait végétarien » disait l’ancien Beatles Paul McCartney. Personnellement, je suis devenue plus responsable à la suite de recherches, de visionnages, de lectures… plus on en apprend, plus on devient curieux et plus on a envie de changer nos habitudes pour la santé, la planète mais aussi les générations futures.

Selon vous, quels sont les enjeux d’une transition écologique aujourd’hui ?

Je pense non seulement au futur de ma génération, mais aussi et surtout à celui des générations à venir. C’est assez effrayant mais rien n’est perdu. Concernant l’alimentation, il me semble nécessaire de revenir à des systèmes de production agro-écologiques autonomes et à dimension humaine. Outre l’aspect environnemental qui est plus qu’urgent, je pense à tous ces agriculteurs qui pour fournir les aliments de nos repas, ne reçoivent même pas de quoi survivre… Ça n’a pas de sens. La transition écologique est une évolution vers un nouveau modèle économique et social dont nous avons plus que jamais besoin, un monde qui ne se dirigerait pas sans cesse vers le « toujours plus ».

Quels conseils donneriez-vous à un.e novice qui veut se lancer dans la consommation responsable ?

La première chose que je conseillerai serait de rester bienveillant envers son comportement et ses décisions pendant cette transition. L’envie est une chose mais il peut arriver de s’octroyer certains écarts par manque de volonté, c’est humain. Mais à son rythme, on finit toujours par trouver SON équilibre. Dans un second temps, je dirai qu’il faut par-dessus tout rester curieux. Notre société a évolué et on ne cesse d’entendre parler d’écologie dans tous les domaines. Il faut toujours se renseigner, vérifier ses sources et garder son esprit critique quoi qu’il arrive.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de s'assurer que vous êtes un utilisateur humain et non un logiciel automatisé de pollupostage (spam).
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.