Recyclage : le grand enfumage, de Flore Berlingen

“Le recyclable permet de ne pas remettre en question le jetable et les intérêts économiques qui lui sont liés, et surtout d’éviter de se demander ce qu’il révèle - une surproduction - et les origines de celle-ci, à rechercher dans les fondements du capitalisme et du productivisme.”

A travers cet ouvrage, Flore Berlingen nous fait part de son expertise concernant le vrai visage du recyclage, qu’elle présente comme un “alibi du jetable”. En effet, même si le recyclage est représenté comme une option favorable pour l’écologie, un déchet reste un déchet. Le recyclage de nos bouteilles en plastique produit aussi une forme de pollution liée à l’exploitation des énergies nécessaires. De plus, toutes les villes n’ont pas les mêmes moyens techniques et financiers pour traiter leurs déchets.

“En réalité, le recyclage se nourrit du jetable et contribue à perpétuer son organisation”.

 

L‘avis de Corinne, volontaire en service civique 
Ce livre est simple et rapide à lire. Il contient beaucoup de sources et d’explications liées à notre mode de consommation. Les exemples décrits y sont concrets et réalistes. On se rend compte que les conditionnement utilisés par nos grands-parents dans les années 50 leurs suffisaient amplement et qu’il est possible de retourner à ces éternelles bouteilles de verre.

 

Commandez en ligne au format papier ou au format numérique.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de s'assurer que vous êtes un utilisateur humain et non un logiciel automatisé de pollupostage (spam).
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.