dossiers et débats

Au Sénat, les 20 % de bio à la cantine votés à une écrasante majorité

5 commentaires

Au Sénat, les 20 % de bio à la cantine votés à une écrasante majorité Réintroduit la veille en commission, l’objectif de 20 % de bio a été adopté ce jeudi 28 juin vers 20 h par 334 sénateurs pour et 2 contre . La bataille aura été rude et sportive, au terme d’un marathon de pédagogie dont Un Plus Bio s’honore d’avoir été le principal initateur, aux côtés de Joël Labbé, sénateur écologiste du Morbihan et de Gilles Pérole, président d’Un Plus Bio et élu à Mouans-Sartoux (06).

BRAVO AUX SÉNATEURS !

Les efforts de pédagogie ont fini par payer. On le savait au moment de lancer la tribune parue mardi 19 juin dans Libération sous la plume de Joël Labbé, sénateur écologiste du Morbihan et Gilles Pérole, élu à Mouans- Sartoux et président d’Un Plus Bio : les arguments plaidant en faveur de l’introduction de 20 % de bio en restau- ration collective feraient mouche, à condition de parler au coeur et à la raison des élus !

Ce jeudi soir au Sénat, à la faveur d’un scrutin public tel que le sénateur Joël Labbé l’avait demandé, l’amende- ment 771 rectifié de l’article 11 de la loi Agriculture et alimentation a été adopté quasiment à l’unanimité, par 334 voix pour et 2 contre. On peut parler d’ un plébiscite .

Nous remercions les sénateurs pour l’ effort de compréhension qu’ils ont fourni ces derniers jours, soute nus par leur pair opiniâtre Joël Labbé, un élu réputé pour son objectivité et sa sincérité dans un hémicycle qui avait besoin d’être solidement informé avant de rectifier son choix. Un grand merci aussi au sénateur CRCE Guillaume Gontard, qui a lui aussi livré une belle bataille de pédagogie sur le prix accessible, l’approvisionnement possible et les bienfaits environnementaux avérés du bio dans les assiettes en s’appuyant notamment sur les travaux de l’Observatoire de la restauration collective bio et durable d’Un Plus Bio.

Enfin, nous n’oublions évidemment pas les quelque 1 000 personnes qui ont co-signé à nos côtés la tribune de Libé dont de nombreuses personnalités de la société civile. Ni les élus du Club des Territoires Un Plus Bio , qui n’ont pas ménagé leur peine pour interpeller les sénateurs de leur circonscription. Cette belle mobilisation démontre que la convergence peut dominer les intérêts contradictoires et les querelles de chapelles dès lors que la cause à défendre est juste.

Revivez le replay des interventions ici !

Sociétal

Commentaires

Ajouter un commentaire