Congrès pesticides et santé : quelles voies d'amélioration possible ? (75)

Vendredi 23 Mars 2012 à Samedi 24 Mars 2012
Générations Futures et ses partenaires organisent un congrès de deux jours à Paris sur les pesticides.
 
Depuis, quelques années, le sujet des pesticides est au cœur de nombreux sujets d’actualité et fait l’objet d’une attention particulière de la part des pouvoirs publics, des scientifiques mais aussi de la population générale. De nombreuses questions émergent qui restent parfois sans réponse.  Des études commencent à être publiées, en France, sur les risques que feraient courir l’exposition de ces produits à la population (aussi bien aux personnes les plus exposées du fait d’une utilisation directe qu’aux personnes étant exposées de manière indirecte). D’autres études/démarches tentent d’apporter des solutions alternatives à l’usage de ces produits. 
 
Alors que le Grenelle de l’environnement prévoyait de réduire de 50% l’usage des pesticides, de retirer du marché les pesticides les plus dangereux, d’augmenter la Surface Agricoles Utile en bio, force est de constater que 4 ans après il y a eu peu d’avancées (voire même certains reculs cf. l’augmentation de l’IFT pesticides entre 2008 et 2011) et que, malgré les décisions prises, la situation reste critique, notamment pour les personnes exposées à ces toxiques. De même, les personnes victimes des pesticides ont aujourd’hui beaucoup de difficultés à faire connaitre et reconnaitre leur situation. Il semblait donc important de rendre visibles et audibles les personnes victimes des pesticides et de tenter de leur apporter des éléments de réponses aux questions qu’ils se posent et que nous nous posons tous.
 
• Quels bilans sanitaires de l’exposition aux pesticides des professionnels et de la population en générale ?
• Comment aider et conseiller, juridiquement et médicalement, les victimes ou leurs proches à faire évoluer leur situation personnelle ?
• Comment faire évoluer les pratiques vers des systèmes plus respectueux de la santé et l’environnement, sans mettre en péril l’équilibre économique des entreprises?
 
La première journée du congrès est consacrée à un état des lieux sanitaire en France qui se fera lors d’un colloque scientifique au Palais du Luxembourg (Paris 6eme) le vendredi 23 mars.
Cette journée se terminera par la projection d’un documentaire de 52’ sur les agriculteurs suivi d’un débat sur les enjeux politiques et remise de demandes aux décideurs à l’hôtel de ville de Paris.
La seconde journée, le samedi 24 mars, se fera au Palais du Luxembourg sous forme d’ateliers techniques destinés à un public ciblé pour répondre aux questions juridiques, de santé ou encore agronomiques ; ces ateliers étant animés par des experts (avocats, agronomes, médecins ou encore techniciens chambres).