Un lycée de Saint Denis passe à la consommation responsable

Le jeudi 4 mai 2017, une partie de l’équipe de Bio Consom’acteurs s’est rendue au lycée Paul Eluard de Saint Denis (93). Dans le cadre de la journée du développement durable du lycée, nous avons été conviées pour animer des ateliers sur la consommation responsable dans les classes. Les élèves nous ont réservé un accueil très chaleureux, tout comme l’équipe pédagogique de l’établissement que nous tenons à remercier à nouveau pour leur engagement.

L’atelier était proposé à des classes de tout niveau, tout au long de la journée. Le déroulé de l’animation suivait le chemin mené par les aliments du champ à l’assiette, en comparant les méthodes utilisées en agriculture biologique et en conventionnel. L’objectif de cette journée était de faire réfléchir lycéens sur le contenu de leurs assiettes au quotidien, en leur transmettant des connaissances, et en faisant le lien entre santé et environnement.

Les différences qui séparent l’agriculture bio de l’agriculture conventionnelle

Nous avons abordé la question du bien-être animal, grâce au jeu du vrai/faux des animaux (tiré de la mallette LUDOBIO) qui aborde le traitement des poules en bio vs conventionnel, l’accès des animaux au plein air, ou encore l’alimentation des poissons d’élevage. Le jeu a suscité de vives réactions, et la plupart des élèves ne s’étaient jamais vraiment questionné sur les conditions d’élevage des animaux qu’ils mangent. Nous souhaitions leur montrer que le simple fait de choisir de consommer de la viande bio a un impact direct sur les conditions de vie des animaux.

Au travers d’un quizz sur les pesticides, la surprise fut grande lorsqu’ils découvrirent le nombre de pesticides qu’ils ingèrent dans une journée ! Et les quantités font peur et font beaucoup réagir : 36 résidus de pesticides différents dans une pomme, rien que ça !

Un peu de déception est apparue chez eux lorsque l’on a comparé la liste des ingrédients d’une de leur barre chocolatée favorite à son équivalent en bio. La liste des ingrédients est loin d’être similaire ! Cette mise en parallèle nous a permis de rebondir sur la question des nanoparticules contenues dans notre environnement quotidien, et notamment dans notre alimentation, au travers des additifs et des colorants.

Une très belle journée de sensibilisation avec des élèves à l’écoute, curieux et motivés !

Nous tenons également à souligner le très beau travail de l’équipe pédagogique du lycée, qui non seulement propose cette journée de sensibilisation aux élèves, mais qui s’implique au quotidien pour sensibiliser les élèves. Notamment, nous avons été impressionnées de découvrir le potager du lycée, où des élèves apprennent à faire pousser des légumes de manière responsable ! Chaque classe engagée est en charge de son bac de culture, le compost est géré sur place, un arbre coupé par les agents d’entretien est devenu paillage…, et le plus grand ennemi du potager est la renouée du Japon… cette plante qui envahit tout sur son passage et a une capacité incroyable à se reproduire. Au CDI, un projet de grainothèque est en passe de voir le jour.

Bravo à toute l’équipe ! Merci de nous avoir invités !

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de s'assurer que vous êtes un utilisateur humain et non un logiciel automatisé de pollupostage (spam).
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.

Liste de tous les relais

Pyrénées-Atlantiques