Rassemblement

Oui au bocage à Notre-Dame des Landes

Rassemblement
notre dame des landes reoccupation zone a defendre

Samedi 17 novembre, les militants occuperont la zone où doit être construit l'aéroport de Notre-Dame des Landes par l'entreprise Vinci. Ce projet, s'il doit avoir lieu, entraînera de nouvelles expulsions d'habitants et de paysans, contribuera à l'augmentation de la pollution, notamment par les gaz à effet de serre, et à la disparition de terres agricoles fertiles. Des covoiturages sont mis en place pour qu'un maximum de Français puissent prendre part à cette manifestation.

Le maire de Langouët interdit les pesticides ! La préfète d'Ille et Vilaine l'assigne devant le tribunal administratif !

3 commentaires
Rassemblement
Crédits photo : Ouest-France/Karin Cherloneix

Un autre épisode de David et Goliath se dessine à l’horizon…des terres bretonnes. La décision de Daniel Cueff, maire de Langouët d’interdire l’épandage de pesticides à moins de 150m des habitations n’emballe pas la préfète d’Ile-et-Vilaine. C’est le moins qu’on puisse dire.

Appel Commun pour une convergence écologique et solidaire

Rassemblement

En septembre dernier, Bordeaux accueillait Les Halles'Ternatives. Cette rencontre à l'échelle nationale a réuni le temps d'un week-end, acteurs de la société civile, associations environnementales et citoyennes ou encore citoyens engagés, tous militant pour une même cause : trouver des alternatives crédibles à l'urgence climatique.


Les Halles’Ternatives - Des rencontres inter-associatives 

Gaz de schiste : vers une convergence citoyenne

3 commentaires
Pétition
Rassemblement

L'Assemblée nationale a adopté le 11 mai dernier le projet de loi interdisant la technique de la fracturation hydraulique pour l'exploration et l'exploitation des gaz et huiles de schiste. Malgré ce projet de loi, le nouveau code minier laissait le champ libre aux opérateurs pétroliers quant aux possibilités d’exploration et d’exploitation, s’ils s’engageaient à ne pas utiliser la technique de fracturation hydraulique. Bio Consom’acteurs avait lancé un appel aux sénateurs avant la reprise des débats pour les alerter à ce sujet.

Pages