Sapins et autres décos de Noël : anticipez la fin d'année !

2 commentaires

 

De la décoration au papier d’emballage, les fêtes de fin d’année sont l’occasion de produire une quantité parfois impressionnante de déchets. Voici ce que vous pouvez faire pour bien anticiper la fin de l’année.
 

Chaque année, 300 millions de cadeaux sont échangés à noël. Ils représentent 57 % des émissions de gaz à effet de serre liées aux fêtes. Les décorations quand à elle représentent 2 % de ses émissions de GES (source : ADEME 2022). Comment recycler nos décorations et diminuer nos émissions?


LES CADEAUX

1. Une seconde vie

27 % des français.es estiment recevoir au moins un cadeau qu’ils n’utilisent jamais. Au lieu de le laisser dépérir dans votre armoire, donnez le à un ami ou une association caritative, ou revendez le.

Tips pour l’année prochaine : Pour réduire la quantité de cadeaux, réalisez un noël canadien : tirez au sort parmi les invités le nom d’une personne à qui vous offrirez le cadeau. Vous pouvez aussi partager une liste de vos envies, afin qu’on vous offre ce qui vous plaît vraiment et ainsi limiter le gaspillage.

2. Papiers cadeaux

Chaque année, c’est 20 000 tonnes de papiers cadeaux jetés par an (ADEME 2022). Pour réduire cette pollution, réutilisez-les pour les prochains Noël – c’est plus simple si les cadeaux ont été ouverts avec douceur.  Quand ils sont vraiment morts, compostez-les, sauf s’ils sont brillants (dans ce cas, on jette dans la poubelle classique). Les papiers en tissu peuvent être compostés, eux.

Tips pour l’année prochaine : Inutile d’acheter du papier cadeau, réutilisez les vôtres (que vous aurez conservés) ou prenez des vieux journaux, boîtes en carton ou sacs du commerce (il y en a de jolis). Vous pouvez aussi emballer avec du tissu : c’est une technique japonaise appelée Furoshiki. Avec des foulards, des taies d’oreiller ou des serviettes de bain, vous pouvez confectionner des cadeaux colorés qui peuvent être amusants à mettre sous le sapin.

LA DÉCORATION

1. Sapin

Si c’est un arbre naturel (ce qui est meilleur pour l'environnement), vous pouvez le recycler facilement en vous adressant à votre mairie : de nombreuses municipalités organisent la récolte des sapins naturels (sans décoration) pour les recycler en compost ou en broyat, via des collectes mobiles ou des points de collecte dans des jardins publics.  Votre sapin reviendra donc à la terre. Vous pouvez également le replanter dans votre jardin si vous en avez un, ou un petit bois près de chez vous.

Besoin de l'emballer avant de le jeter? Utilisez un Sac à sapin, entièrement compostable et pris en charge dans les déchetteries. 

Si vous avez en revanche un sapin artificiel, souvent en plastique, il faudra malheureusement le déposer en déchetterie. L’idéal étant de le conserver au moins 20 ans, pour que son empreinte carbone soit l’équivalent d’un sapin naturel… ou de le donner à quelqu’un d’autre (qui pourra le garder 20 ans, n'est-ce pas?).

Tips pour l’année prochaine : Préférez le sapin naturel, local et issu de forêts gérées de manière durable (labellisation FSC et AB). En France, l'Association Les Sapins Bio de France regroupe des producteurs français certifiés Agriculture Biologique.

Vous pouvez aussi adopter un sapin : l'entreprise française Treezmas par exemple vous livre un sapin pour Noël, le récupère après les fêtes et va le replanter dans sa forêt d'origine, afin qu'il puisse égayer le Noël d'autres familles les années prochaines ! 

Surtout, on dit NON aux sapins floqués : ils rejettent des polluants dans les maisons. Recouverts de produits chimiques, non recyclables, ils devront être incinérés (ADEME 2022).

Encore plus écolo que le sapin naturel, laissez les arbres où ils sont (en forêt) et créez un sapin alternatif. Vous pouvez vous inspirer des milliers d’idées en vogue sur le net : du sapin en papier journal à celui en pommes de pin ou encore, en pile de livres, en passant par le sapin joliment dessiné à la craie sur un tableau noir ou celui réalisé avec des vieilles brandes de bois. C’est un bon moyen pour développer sa créativité en famille et se réapproprier l’esprit de noël !

2. Guirlandes électriques

Bonne nouvelle, vous pouvez recycler votre vieille guirlande électrique de Noël ! Celle-ci est en effet considérée comme un déchet d’équipement électrique et électronique (D3E). Amenez-la au magasin où vous l’avez achetée, ou dans la déchetterie la plus proche qui accepte les D3E.

Tips pour l’année prochaine : Choisissez des ampoules LED à bon rendement, qui durent 10 fois plus longtemps et consomment bien moins d’énergie (donc d’argent) que les lampes à incandescence pour un éclairage équivalent. De plus, préférez celles avec minuteurs intégrés ou pensez bien à les éteindre lorsque vous n’êtes pas là. Pour les guirlandes d’extérieur, qui consomment 3 fois plus d’énergie, optez pour celles avec capteur solaire.

3. Guirlandes boas

Malheureusement les guirlandes classiques en forme de boas scintillants sont en PVC, donc non recyclables. Utilisez et réutilisez celles de vos grands-parents jusqu’à leur délabrement, avant de les amener en déchetterie.

Tips pour l’année prochaine : Choisissez des guirlandes en matériaux naturels qui soient compostables ou réutilisables, par exemple en papier, carton, popcorn ou fibres végétales. Si vous souhaitez vraiment une en plastique, vous pouvez l'acheter en magasin de seconde main.

4. Décoration compostable : guy, houx, …

Pour limiter l’usage de plastiques ou de décorations nocives - telle que la neige artificielle, les bougies parfumées ou les peintures dorées qui émettent des Composants Organiques Volatiles (COV) irritant les voies respiratoires – privilégiez des décorations naturelles. Avec un peu d’imagination et la récupération de matières naturelles (liège, pomme de pin, rubans en tissu), vous pouvez avoir de belles décorations de noël sans rejet de substances chimiques, de plomb ou phtalates (perturbateur endocrinien).

Tips pour l’année prochaine : Récoltez vous-même votre déco forestière dans la nature (si la cueillette est autorisée). Évitez d’acheter tout ce qui est floqué ou brillant (difficile à composter et très nocif pour votre santé et celle de vos proches). Si vous réutilisez une décoration dont vous n’êtes pas certain du matériau, pensez à bien l’aérer avant de l’installer.

5. Boules de noël

Ce verre particulier n’est quasiment jamais recyclable. A garder pour tous vos Noël à venir , et ceux de vos enfants et petits-enfants... Ou à donner.

Tips pour l’année prochaine : Si vous souhaitez acheter de nouvelles boules de noël, préférez celles en matériaux naturels (bois par exemple).
 

 

Crédit photo Lotte Gronkjaer

Commentaires

qu'est-ce cette info qui m'arrive mais que je n'est pas vérifié comme quoi les ampoules LED seraient encore plus nocives par leur émission électromagnétique que les ampoules longue durée?? Pouvez vous éclairer nos lanternes? Moi qui croyais vraiment avoir trouvé la panacée...

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de s'assurer que vous êtes un utilisateur humain et non un logiciel automatisé de pollupostage (spam).
3 + 2 =
Trouvez la solution de ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple, pour 1 + 3, saisissez 4.