Splann ! : L'étoile montante du journalisme indépendant en Bretagne

 

Splann ! : un média d’exception

Splann !, qui signifie "clair" en breton, représente un bastion indépendant du journalisme, défendant ardemment la liberté d’informer et le droit de savoir. En tant que première ONG entièrement dédiée à l'investigation journalistique en Bretagne, Splann ! s'est constituée en association à but non lucratif. Inspiré du modèle économique de son parrain l'ONG Disclose, célèbre pour ses révélations sur les ventes d'armes françaises et les pratiques agroalimentaires, ce média indépendant finance ses enquêtes grâce à des dons de particuliers, d'associations et de fondations philanthropiques. Les résultats sont ensuite diffusés gratuitement par des médias partenaires tels que Reporterre, Médiapart ou France 3 Bretagne, ainsi que sur leur site web www.splann.org. Splann ! refuse tout financement provenant de collectivités locales ou d'entreprises.

Toutes les enquêtes menées par Splann ! portent sur des sujets d'intérêt général et jouissent d'une totale immunité face aux pressions et à la censure. En outre, Splann ! défend la langue bretonne, vectrice d’un riche patrimoine immatériel aujourd’hui menacé. L’association s’engage donc à publier toutes ses enquêtes en français et breton. Cette publication simultanée est importante pour contribuer à enrichir et à diversifier les cultures et le territoire breton.

 

L'indépendance et l'objectivité

Ce qui distingue Splann !, c'est avant tout son indépendance éditoriale inébranlable. Le média rejette toute forme d'influence politique ou économique, garantissant ainsi la diffusion d'une information libre et équilibrée. L'équipe de Splann ! est composée en majorité de journalistes, la plupart étant bretons ou travaillant en Bretagne, mais aussi de citoyen·nes engagé·es tels qu'Inès Léraud, co-autrice de la BD-enquête "Algues Vertes : l'histoire interdite", Morgan Large, journaliste à Radio Kreiz Breizh, et Alain Goutal, dessinateur de presse. En début d'année 2023, deux journalistes sont devenues permanentes au sein de l'association, tandis que des journalistes pigistes assurent la réalisation des enquêtes.

>> Retrouvez notre article sur le film et la BD « Algues vertes »

 

La Bretagne, un terreau d’enquêtes complexes

En juin 2020, près de 500 journalistes et professionnel·les des médias, soutenu·es par des syndicats, associations et collectifs, ont lancé l’alerte à travers une lettre ouverte « pour le respect de la liberté d’informer sur l’agroalimentaire en Bretagne et ailleurs ». La Bretagne offre en effet un terrain fertile en sujets d'enquête cruciaux, souvent laissés dans l'ombre ou occultés, allant de la prolifération des algues vertes à l'influence de l'industrie agroalimentaire, des nouvelles infrastructures énergétiques à la présence militaire, des connivences politiques à la radicalisation des luttes sociales et environnementales.

Face à ce constat, Splann ! s'est engagé dans des enquêtes au long cours, permettant à ses journalistes de mener leurs investigations à terme. Le comité éditorial sélectionne les sujets, basés sur l'intérêt général, sur proposition ou initiative. Les journalistes sont missionné·es et rémunéré·es par Splann ! pour travailler sur un temps long. Les résultats de ces enquêtes sont ensuite mis à disposition de médias partenaires, sous certaines conditions, notamment la gratuité de leur diffusion, dans le but de toucher le plus large public possible. Ces travaux sont également publiés intégralement sur le site www.splann.org.

 

Depuis juin 2021, Splann ! a déjà publié cinq enquêtes approfondies sur des sujets qui préoccupent la population bretonne :

 

Splann ! est bien plus qu'un média, mais une nécessité dans le paysage du journalisme breton, guidée par la quête infatigable de la vérité et l'engagement envers l'intérêt général.

 

Soutenez Splann !

  • Faites un don ! Splann ! étant reconnu comme un service de presse en ligne, vos dons sont déductibles des impôts sur le revenu à hauteur de 66 %.

 

 

  • Devenez une source

Vous avez connaissance de faits portants atteinte à l’intérêt général ? Vous êtes en possession de documents sensibles ?

Envoyez-nous un premier mél depuis une adresse déconnectée de votre identité réelle (sous pseudonyme) pour nous expliquer la situation en quelques lignes. Nous vous conseillons d’utiliser Protonmail.

Nous vous indiquerons quel protocole nous utiliserons pour poursuivre la discussion et nous adresser des documents.

Attention : Aucun protocole ne peut garantir une confidentialité à 100 %. Pour maximiser votre sécurité informatique, vous pouvez utiliser le navigateur Tor ou un réseau privé virtuel (VPN). Si vous n’avez pas confiance dans votre téléphone ou votre ordinateur, utilisez un matériel dédié.

 

 

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de s'assurer que vous êtes un utilisateur humain et non un logiciel automatisé de pollupostage (spam).
1 + 7 =
Trouvez la solution de ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple, pour 1 + 3, saisissez 4.