Malbouffe : un député qui met les pieds dans le plat

Loïc Prudhomme est un député qui a présidé la commission d’enquête parlementaire sur l’alimentation industrielle de mars à septembre 2018. Son livre «Malbouffe : un député qui met les pieds dans le plat» dénonce les dérives de l’industrie agro-alimentaire et le manque de réaction inacceptable des pouvoirs publics.

Face aux manœuvres de l’industrie agro-alimentaire, des lobbies, et à l’absence d’action des pouvoirs publics, le député les accuse d’être responsables de la situation sanitaire actuelle.

En France, une personne sur deux est en surpoids ou obèse, et près de 4 millions souffrent de diabète. Les aliments ultra transformés sont généralement trop riches en sucre, sel mais aussi en mauvaises graisses et additifs (qui sont pour la plupart cancérigènes) et pesticides. Des études montrent que les aliments industriels sont la première cause de mortalité précoce dans les grandes villes.

Comment se fait-il que les plats industriels aient pris une telle place dans notre alimentation ? L’auteur explique comment le lien entre le champ et l’assiette s’est rompu, tout cela au détriment des paysans et des consommateurs, laissant place à un seul objectif : les profits de l’agro-industrie et de la grande distribution.

Comment se fait-il que les pouvoirs publics acceptent une situation qui nuit autant à l’environnement qu’à notre santé ? Loïc Prud’homme nous l’explique dans son livre. Les industriels ont convaincu les pouvoirs publics qu’ils étaient capables d’autorégulation. Ce qui est faux ! Comme le montre l’exemple de l’engagement à diminuer le sel.

En réalité, les industries agro-alimentaires fixent eux même leurs règles et leurs limites. Ils produisent eux même les données scientifiques sur les pesticides et les additifs… Le livre expose les méthodes des lobbies de l’agro-business qui exercent des pressions sur les agences sanitaires et les élus.

Loïc Prud’homme reste convaincu que bien manger est extrêmement important pour notre santé et que c’est devenu une urgence sanitaire. Dans son récit, il nous présente ses propositions pour renouer avec une alimentation saine, avec de vraies valeurs nutritives et sociales. Il aborde aussi des sujets tels que la lutte contre la déforestation, le choix des circuits courts, l’interdiction de la chimie comestible, ou encore le retour à une agriculture paysanne.

Nous vous recommandons vivement ce livre au cœur de sujets d’actualité, tels que la transformation des cantines scolaires et les nouvelles orientations de la PAC.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de s'assurer que vous êtes un utilisateur humain et non un logiciel automatisé de pollupostage (spam).
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.