Le charme discret de l’intestin

le charme discret de l'intestin Giulia Enders

Un livre qui nous guide dans les méandres de notre tube digestif, à la rencontre de ses mystérieux habitants. Riche en connaissance et bardé d’humour, cet ouvrage nous aide à prendre conscience de notre cerveau du bas.


Si vous avez aimé « Le ventre, notre deuxième cerveau », documentaire pas ordinaire passé sur Arte il y a quelques mois, vous adorerez « Le charme discret de l’intestin ». Ce bestseller, paru en Allemagne en 2014, raconte une histoire vraie. L'histoire - ou plutôt, les histoires - de ce tube qui relie notre bouche à notre anus, et autour duquel tourne le reste de notre vie. Ce tube dont le rôle peut se résumer à: avaler, garder ce qui nourrit, rejeter les déchets. "Le charme discret de l'intestin" est un ouvrage de vulgarisation au sens le plus noble du terme. Son auteure, Giulia Enders, doctorante en médecine, diffuse de façon admirable, en terme de pédagogie, les dernières connaissances d'une discipline scientifique assez peu sexy: la gastroentérologie.

L’intrigue se déroule donc dans un tube de sept mètres en forme de toboggan, de serpentin ou encore de collier de perles, selon l’endroit où l’on se trouve. Les personnages principaux racontés par Giulia Enders et sa soeur Jill, illustratrice, y sont nos cellules, qui ont toutes leur petit caractère. Il y a celles qui mangent le lactose, celles qui envoient des informations au reste de nos organes – et notamment à notre cerveau du haut - par le biais de messages chimiques et neuronaux, celles qui nous défendent des méchantes toxines…Sans oublier les invitées: celles qui n’ont pas le même code génétique que nous mais qu’on héberge sans en avoir conscience. Elles sont notre peuple miniature, ces millions de bactéries qui travaillent à absorber, trier, excréter pour nous (en échange de leur pitance) et ce, jusqu’à notre (leur?) mort.

Ce livre est à notre cerveau du haut ce qu'une poignée de pruneaux le serait à notre intestin: à la fois riche en fibres (comiques, ici) et en contenu, donc digeste. Du coup, on en retient pas mal de choses. Grosso modo: comment mieux faire caca ; ce que la science a à nous dire aujourd’hui sur le rôle de l’intestin et de l’environnement dans plusieurs maladies contemporaines telles que les allergies, le diabète, l’obésité ou encore la dépression ; quels aliments privilégier pour nourrir les bactéries sympas et freiner la croissance des bactéries pas sympas ; quels médicaments éviter urgemment et quel comportement alimentaire adopter pour être gentil avec notre tube; à quoi sert de vomir/péter/gargouiller et autres lyrismes. Surtout, dans notre cerveau du haut, ce livre ouvre une porte-fenêtre sur le monde infini, quasi-inconnu, des microbes qui nous habitent. Passionnée, Giulia Enders nous passionne. Et même si parfois, il faut lire et relire un même paragraphe pour bien comprendre (ça reste de la science !), cet ouvrage nous réconcilie avec notre ventre.

 

"Le charme discret de l'intestin" - Giulia Enders
 éd. Actes Sud
14.99 euros
 

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de s'assurer que vous êtes un utilisateur humain et non un logiciel automatisé de pollupostage (spam).
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.