Je rééquilibre mon microbiote - Aliments fermentés, probiotiques, chrononutrition

Selon des chercheurs de la Stanford School of Medicine (2021), un régime riche en aliments fermentés améliore la diversité des microbes intestinaux et réduit les signes d'inflammation.

Nous cohabitons avec notre microbiote depuis la nuit des temps. Il est un pilier de notre santé. Quand le microbiote va, tout va ! S'il est déséquilibré ou trop peu diversifié, notre santé en fait immédiatement les frais : inflammation, prise de poids, immunité en berne, troubles digestifs, du sommeil, anxiété...

Avec ce guide, vous allez comprendre pourquoi il est capital pour la santé d’avoir un microbiote le plus diversifié possible et comment y parvenir.


Mais au fait, c’est quoi le microbiote ?

Notre tube digestif abrite pas moins de 1013 micro-organismes, soit autant que le nombre de cellules qui constituent notre corps. Cet ensemble de bactéries, virus, parasites et champignons non pathogènes constitue notre microbiote intestinal (ou flore intestinale).
Son rôle est de mieux en mieux connu et les chercheurs tentent aujourd’hui de comprendre les liens entre ses déséquilibres et certaines pathologies, en particulier parmi les maladies auto-immunes et inflammatoires.

Un écosystème unique formé dès la naissance

Le développement en bonne santé d’un enfant est sous la dépendance directe du microbiote. On estime aujourd’hui que celui de la mère joue un rôle déterminant dans le développement fœtal. A la naissance, le microbiote d’un individu se constitue progressivement, d’abord au contact de la flore vaginale et fécale après un accouchement par voie basse, ou à celui des micro-organismes de l’environnement en cas de naissance par césarienne. La colonisation bactérienne a lieu graduellement, et se déroule dans un ordre bien précis : les premières bactéries intestinales ont besoin d’oxygène pour se multiplier (bactéries aérobies : entérocoques, staphylocoques…). En consommant l’oxygène présent dans l’intestin, elles favorisent ensuite l’implantation de bactéries qui ne prolifèrent justement qu’en absence de ce gaz.

Le microbiote rend service à l’organisme

Le microbiote intestinal assure son propre métabolisme en puisant dans nos aliments (notamment parmi les fibres alimentaires). Dans le même temps, les micro-organismes qui le constituent jouent un rôle direct dans la digestion :

  • Ils assurent la fermentation des substrats et des résidus alimentaires non digestibles.
  • Ils facilitent l’assimilation des nutriments grâce à un ensemble d’enzymes dont les cellules humaines sont dépourvues.
  • Ils assurent l’hydrolyse de l’amidon, de la cellulose, des polysaccharides...
  • Ils participent à la synthèse de certaines vitamines (vitamine K, certaines vitamines B) et à trois acides aminés essentiels : la valine, la leucine et l’isoleucine.
  • Ils régulent plusieurs voies métaboliques : absorption des acides gras, du calcium, du magnésium...


 

Date de parution : 10/03/2022

Editeur : Thierry Souccar Editions

Pour aller plus loin / sources :

www.inserm.fr : « Microbiote intestinal (flore intestinale). Une piste sérieuse pour comprendre l’origine de nombreuses maladies »


 

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de s'assurer que vous êtes un utilisateur humain et non un logiciel automatisé de pollupostage (spam).
3 + 2 =
Trouvez la solution de ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple, pour 1 + 3, saisissez 4.