Sacrée croissance!

2 commentaires
Hamster - crédit Marina Avila

Le dernier documentaire de Marie-Monique Robin, « Sacrée croissance ! », sera diffusé le 4 novembre prochain sur Arte. Il montre plusieurs initiatives de transition lancées par des citoyens motivés pour construire un monde non dicté par la croissance

La croissance, on en entend parler tous les jours. Selon la majorité de nos responsables politiques, c’est elle qui nous fera vaincre le chômage, réduire à néant les inégalités sociales, combler le trou de la sécu, combattre le réchauffement climatique, vivre dans un monde meilleur, tout ça. Sauf que la croissance ne peut pas être éternelle, dans un monde aux ressources finies. Dans son dernier documentaire, l'auteure des "Moissons du futur" et du "Monde selon Monsanto" nous montre qu’un nouveau monde sans croissance est possible. Paroles d’experts économistes et reportages sur des expérimentations citoyennes à l’appui. Une image sympathique pour illustrer la fin de la croissance, évoquée par l'un des experts interviewés: un bébé hamster. Bébé qui, durant les premiers moments de sa vie, double son poids chaque semaine. Pour s’arrêter de grossir à l’âge de six semaines. Heureusement : s’il continuait sur sa lancée, au bout d’un an, il pèserait 9 milliards de tonnes et consommerait la totalité de la production de maïs de la Terre.

Plus un film sur la transition que sur la croissance...
Tel un hamster parvenu à l'âge adulte, donc, notre croissance aurait atteint son apogée. Les économistes de « Sacrée croissance ! » (Jean Gadrey, Tim Jackson, etc.) nous le démontrent en long et en large, et nous convainquent de l’urgence d’inventer des modes de vie plus résilients. Car plus qu’un film sur la croissance (ou sur la décroissance, d’ailleurs), il s’agit d’un film sur des initiatives de transition. On y voit des citoyens, partout dans le monde, qui relocalisent l’économie, que ce soit via l’agriculture urbaine, les énergies renouvelables ou les monnaies locales. Du Canada à l'Allemagne, en passant par le Brésil et les Pays-Bas, pour finir par le bonheur national brut au Bhoutan, Marie-Monique Robin nous emmène à la découverte de quelques (parmi des milliers !) révolutions tranquilles, comme les appelle Bénédicte Manier dans un ouvrage foisonnant d’exemples. La France est la grande oubliée du film, alors que ce ne sont pas les projets citoyens qui manquent (citons Incroyables comestibles, les jardins partagés, Energie partagée, les disco soupes, systèmes d’échanges locaux, etc.). Et l’on pouvait attendre autre chose d’un film qui s’appelle « Sacrée croissance ! »... Mais le citoyen non averti, pas écolo dans l'âme mais sensible à la question, pourra y piocher plein d’idées d’actions à lancer près de chez lui. A voir!
 

"Sacrée croissance!" de Marie-Monique Robin - 2014 - le 4 novembre 2014 sur Arte

Crédit photo hamster: Marina Avila

Commentaires

Nos gouvernants et d'autres ... invoquent la croissance comme une fin en soi, une panacée pour résoudre tous nos problèmes collectifs, avec le fétichisme de l’innovation en bandoulière. C'est une illusion souvent destructrice nous le savons trop bien. Exemple dans la santé : La curcumine du curcuma, produit naturel, a une action anti-inflammatoire bien plus interessante que l'Ibuprofène un AINS bien connu, une "invention" récente des labos. la fabrication de ce médicament a généré une activité économique importante, une augmentation du PIB, donc de la croissance. Sa consommation a "stimulé" l'activité médicale, car les effets secondaires de cet AINS sont nombreux et doivent eux aussi etre traités (+ 30% de maladies cardio-vasculaire par rapport à un groupe témoin )... Voilà un exemple parlant de l'inanité de la croissance et de l’innovation considérées systématiquement comme mieux-disant. La décroissance, elle, répétée comme un mantra par des bobos repus et egoistes, n'apporte rien, et nourrit finalement une résistance aux changements indispensables pour vivre plus heureux en harmonie avec la nature. Voilà l'objectif qui doit etre énoncé et porté.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de s'assurer que vous êtes un utilisateur humain et non un logiciel automatisé de pollupostage (spam).
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.