Qu'est-ce-que la cuisine bio? Recettes de bonnes galettes par Noémie ou la Cerise agitée

4 commentaires

La cuisine bio et la bio consom’action késako ?

La plupart des consommateurs pensent que cuisiner bio, c’est cuisiner comme on l’a toujours fait, mais en achetant des produits issus de l’agriculture biologique. Pour moi, cuisiner bio ne se résume pas à cela. Calquer son mode de consommation traditionnel sur une consommation biologique impliquerait un coût surdimensionné, votre caddie ferait tripler l’addition. Malgré une satisfaction du palais et la certitude d’améliorer sa santé, le porte-monnaie pourrait, lui, ressentir l’amertume et vous seriez frustré(e) de ne pas pouvoir adopter un mode de consommation 100% bio.

Si Bio Consom’acteurs a déjà su vous expliquer ICI que manger bio n’était pas forcément plus cher, que tout est question de manière de consommer et donc de modification d’habitudes alimentaires, j’ai également la curieuse manie de pouvoir et de vouloir démontrer que cuisiner bio, c’est surtout cuisiner différemment et curieusement. C’est apprendre à cuisiner de manière réfléchie, sainement sans jamais ô grand jamais oublier le plaisir et le goût ! Et aussi sans se ruiner !

Je m’appelle Noémie, on me surnomme aussi la cerise agitée, je m’occupe d’un blog de cuisine biologique qui se nomme Le chant des cerises agitées. Au gré de mes recettes, je partage des coups de cœur, des découvertes mais surtout je prêche une cuisine savoureuse et des ingrédients de qualité. Je défends les produits locaux et de saison et bien évidemment la dynamique préservant les sols et la nature.

En démarrant ce partenariat avec Bio Consom’acteurs, je souhaite pouvoir faire découvrir au plus grand nombre l’étendue des possibilités qui se trouve dans la cuisine biologique. Mes recettes sont en grande majorité végétariennes. Bien que je ne le suis pas (je suis flexitarienne), je pense que nous sommes nombreux à savoir cuisiner viandes et poissons, et bien trop peu à savoir cuisiner végétarien, en ayant des idées et en maintenant un équilibre alimentaire.

C’est pourquoi pour ce mois d’octobre, mon envie était de partager avec vous une des bases et un fondamental de la cuisine végétarienne: la galette végétale.

La galette végétale est au croisement de la crêpe, du blini et du steak végétal de céréales ou de soja. Elle se tartine, se garnit, se mange nature comme remplacement d’une viande ou d’un poisson. Elle est à elle seule une excellente source de protéines. Les recettes que je vais vous présenter sont des recettes-minute, elles se réalisent très simplement et très rapidement. Elles associent farines variées, flocons, laits végétaux et huiles. Vous trouverez en fin des recettes les explications en ce qui concerne les ingrédients utilisés.

A noter dans un coin de la tête : 100g de céréales + 100g de légumineuses = 100g de viande. Ceci est une base sachant que certaines légumineuses telles que le soja sont assez riches pour contenir à elles seules assez de protéines. Vous trouverez à chaque fin de recette un nota bio débutant qui vous expliquera l’intérêt alimentaire des ingrédients présentés.

GALETTES VEGETALES RAPIDES AUX FLOCONS

1.    Galettes aux pois (cassés et chiches)
Pour 6 galettes de taille moyenne
Temps de préparation : 5 minutes
Temps de cuisson : 5 à 10 minutes
Coût de la recette : Moins d’1€

50g de flocons de pois cassés (ou flocons de pois chiches ou autres flocons de légumineuses)
30g de farine de pois chiches (ou farine de lentille, ou pois cassés ou autres légumineuses)
50g de son d’avoine (ou son de blé)
20cl de lait végétal de soja (ou autre lait végétal : riz/avoine/épeautre etc…)
1 cc de curry doux (ou à défaut curcuma, piment, et cumin)
2 CS d’huile d’olive
1 belle pincée de sel

->Mélanger tous les ingrédients, et laisser poser 10 minutes environ jusqu’à temps que le mélange ait gonflé et soit bien imprégné. Verser un fond d’huile d’olive dans une poële bien chaude. A l’aide d’une cuillère à soupe déposer un gros tas de pâte que vous étalerez du dos de la cuillère. Laisser cuire deux trois minutes, puis retourner à l’aide d’une spatule et faire cuire de l’autre côté. Répéter l’opération jusqu’à épuisement de la pâte. A déguster chaud, tiède, même froid accompagné d’une sauce au yaourt et à la coriandre, d’une raïta par exemple.
 

2.    Galettes du soleil
Pour 15 petites galettes
Temps de préparation : 5 minutes
Temps de cuisson : 5 à 10 minutes
Coût de la recette : 2€ environ
50g de flocons de pois chiches
50g de farine de maïs
50g de purée de potimarron
30g de son de blé (ou fécule de riz)
300 ml de lait de soja
½ cc de très bon curcuma
2 cs de graines de tournesol
2 cs d’huile de tournesol
1cc de sel

-> Même procédé que pour les précédentes galettes.  Cette galette au goût tout doux se dégustera avec un fromage végétal ou pour les ovo-lacto-végétariens un fromage nature, mais il pourra s’accompagner également d’une raïta de radis noir, d’un aïoli végétalien et de tout ce qu’il vous plaira d’y ajouter…
 

 


3.    Galettes automnales à la châtaigne et au potimarron
Pour 6 très grandes galettes ou 15 à 20 petites
Temps de préparation : 5 minutes
Temps de cuisson : 5 à 10 minutes
Coût de la recette : 3€ environ

100g de flocons de châtaigne
100g de farine de kamut
130g de potimarron cru et râpé
300 ml de lait de soja
2 cuillère à soupe d’huile d’olive
1 cuillère à café de sel
1 pointe de curcuma

->Même procédé que pour les autres galettes. Ces galettes se dégusteront parfaitement avec un fromage végétal frais tout en douceur ou encore un mélange de légumes cuits, une purée de céleri par exemple, ou des carottes tout en douceur et parfumées. Pour voir d'autres recettes de courges par la Cerise, cliquez ici!

 

4.    Galettes aux flocons d’avoine façon müesli
Temps de préparation : 5 minutes
Temps de cuisson : 5 à 10 minutes
Coût de la recette : 2 à 3€ environ (tout dépend si vous achetez vos fruits secs…)

50g de farine de sarrasin
50g de flocons d’avoine
50g de son de blé
Une poignée d’amandes
Une poignée de noisettes
Une poignée de raisins secs
2CS d’huile de tournesol
lait de soja
1cc de sel

-> Faire revenir à sec dans une poêle bien chaude  les amandes et les noisettes tout en les remuant régulièrement jusqu’à ce qu’elles brunissent. Laisser refroidir. Rouler les noisettes dans vos mains les unes contre les autres afin qu’elles se délestent de leur peau. Faites de même pour les amandes. Concassez-les ensuite grossièrement.
->Dans un saladier, mélanger la farine, les flocons et le son. Ajouter les noisettes, les amandes et les raisins secs. Verser l’huile d’olive et le soja. Ajouter le sel. Bien mélanger et laisser poser jusqu’à ce que le mélange gonfle. Suivre le même procédé de cuisson que pour les galettes précédentes. Ces galettes s’accompagneront avec gourmandise d’un guacamole ou d’une tartinade aux lentilles corail, d’un pâté végétal etc…

Si vous êtes intolérant ou allergique au gluten, vous pourrez décliner le principe de ces galettes en utilisant les ingrédients suivants :
-    choisir les farines suivantes naturellement sans gluten : riz, maïs, pois chiches, pois cassés, sarrasin, quinoa, millet, châtaigne.
-    choisir les flocons parmi: riz, pois chiches, pois cassés, haricots azukis, quinoa, châtaigne.
-    zapper l’idée du son et remplacer les grammes de son par une farine de riz complète, du sarrasin grillé puis mixé.
-    pour le lait végétal : riz, soja, quinoa, millet, sarrasin, amande, noisette, châtaigne.

Si vous comprenez le principe, vous pourrez inventer vous–même de très bonnes recettes de galettes végétales. Essayez toujours d’associer légumineuse et céréale, soit dans les farines et flocons, soit dans le lait végétal. Par exemple le lait de soja est issu du soja, une légumineuse extrêmement riche en protéines. Si vous l’associez à une farine de sarrasin, très riche en protéines également, vous pourrez ajouter des flocons d’une bonne céréale. Il faut savoir que certains produits tels que le quinoa ou l’amarante contiennent l’ensemble des acides aminés essentiels pour maintenir un équilibre alimentaire, aussi peu importe l’association que vous ferez lorsque vous les utiliserez !

Pour les huiles, il faut penser que la plupart des huiles ne sont pas adaptées à la cuisson vive. Aussi, afin d’utiliser des huiles dont les qualités ne se détérioreront pas à la cuisson, adoptez l’huile d’olive. Elle permet à la fois la cuisson douce, la cuisson vive et la friture !
Enfin, si vous ajoutez des légumes à la composition de vos galettes végétales, réduisez la quantité de liquide en fonction de la teneur en eau dudit légume (la courgette rend beaucoup d’eau par exemple). Osez les épices et balancez toutes les petites graines que vous voudrez : graines de courge, pignons, graines de tournesol qui vous apporteront des minéraux et oligo-éléments très bons pour la santé !

Petit point sur le potimarron pour les bio-débutants:
Le potimarron est une courge ronde orange doré au bon goût de noisette! Il ne nécessite pas d'être pelé contrairement aux autres courges d'automne, ce qui facilite amplement sa préparation! Ne vous inquiétez pas, la peau fond en cuisant, il ne reste rien. Pour en faire une purée, le couper en gros cubes puis les faire cuire avec 20cl d’eau à couvert à la vapeur douce. Mixer ensuite le tout. Pour les curieux qui se demandent quoi faire de ce légume qui peut vite remplir nos jardins, Cléa a publié aux éditions la plage, un très joli petit bouquin : Variations Potimarron.

Pour en savoir plus sur les farines bizarres, les huiles et les laits végétaux, voir la note de la cerise agitée ici!

Pour toutes questions, n’hésitez pas à m’écrire à lechantdescerisesagitees@hotmail.fr

A très bientôt pour de nouvelles recettes gourmandes!
 

Commentaires

ces recettes sont sans doute intéressantes: je vais les essayer. Mais de grâce, écrivez français: Dans la 1° recette: "jusqu'à temps que le mélange est gonflé" est incorrect cela devient: jusqu'à ce que le mélange ait gonflé. Il s'agit du verbe avoir au subjonctif présent et non du verbe être.C'est important de préserver notre langue comme notre terre.

Et bien moi je trouve vos recettes très appétissantes !!! Merci de bien vouloir nous en faire profiter :)

Bonjour et merci de prendre du temps, pour donner quelques idées de recettes, l'orthographe celà me fait sourire, bref le sujet étant la cuisine, merci encore.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de s'assurer que vous êtes un utilisateur humain et non un logiciel automatisé de pollupostage (spam).
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.