Entretien avec Jérôme MARTINEZ, Nature et progrès Ile de France

Pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?

Je suis brasseur à Montreuil (93) depuis bientôt 8 ans, après avoir eu une autre vie professionnelle dans le monde associatif. Ma brasserie (La Montreuilloise) a rejoint Nature & Progrès et obtenu la mention dès sa création. En 2020, j'ai été désigné président de Nature & Progrès Ile de France.

Qu'est-ce qui vous a motivé à devenir président de Nature & Progrès Ile de France ?

Après 8 ans comme adhérent professionnel sous mention, il était temps de prendre des responsabilités dans l'association.
Nature & Progrès est à un moment de changement de son histoire. Changement de génération de ses militant.e.s, arrivée de professionnel.le.s dans de nouveaux secteurs d'activité, besoin de redéfinir son organisation et ses priorités. Et cela alors que l'attente citoyenne sur les questions écologiques est de plus en plus importante, ce qui est une évolution majeure de ces dernières années. C'est un engagement passionnant de participer à la continuité de l'action de N&P, qui existe depuis près de 60 ans, et d'accompagner l'arrivée de nouveaux adhérents consom'acteurs, citoyens et de producteurs et transformateurs qui se retrouvent dans un projet et des pratiques communes.

Quelles sont les spécificités du label Nature et Progrès par rapport au label bio ? 

Nature & Progrès a une place particulière dans le "monde de la bio" car c'est la seule structure associative qui porte un projet agroécologique participatif et transparent. 
Les cahiers des charges que les producteurs doivent respecter englobent tout autant les modes de production, l'origine des produits, un engagement local et le respect d'une charte sociale. Les principes qui guident ces cahiers des charges sont simples : 100% bio, priorité au circuit court et à l'auto-production, recherche du bien-être animal, indépendance financière, maitrise des filières et mise en place de modes de production économes et résilients. On retrouve aujourd'hui des professionnels sous mention dans de nombreux secteurs : production végétale, élevage, cosmétiques, boulangerie, brasseurs, viticulteurs, ostréiculteurs...
Par ailleurs, Nature & Progrès fait vivre un Système Participatif de Garantie qui est une certification non marchande mettant au cœur de la certification les différents acteurs concernés (producteurs, consommateurs, distributeurs). Concrètement les adhérents, qu'ils soient individuels, producteurs, associations, commerçants, s'impliquent dans un processus de contrôle et d'accompagnement des professionnels sous mention à travers des enquêtes, ainsi que l'élaboration et l'évolution des cahiers des charges.
Ce système porte en lui des principes d'horizontalité, de transparence, de confiance, de participation active, d'une vision commune et d’un processus d'apprentissage.
Loin donc du label bio officiel...

Comment voyez-vous l'avenir de la bio en Ile de France ?

La bio est confrontée, en Ile de France comme ailleurs, à une immense pression des lobbys de l'agro-industrie et de la finance, qui y voient un segment en développement nécessitant d'être rendu inoffensif et compatible avec les impératifs du capitalisme libéral.
Ce qui a changé est sûrement la connaissance des citoyens de ces risques et donc l'attente que la bio garde sa capacité transformatrice. Non pas uniquement pour produire "sain et bon" mais en prenant également en compte dans l'équation, les sols, l'air, le vivant, la communauté humaine qui cultive et transforme.
En ce sens, il est tout autant nécessaire de soutenir d'autres modes de consommation que de s'élever contre l'artificialisation des terres fertiles d'Ile de France et d'accompagner l'installation de paysans.

Pouvez-vous nous parler du Salon Marjolaine ? Que va t'on y trouver cette année ?

Tout d'abord c'est un soulagement que Marjolaine puisse se tenir cette année, après l'annulation de l'édition 2020. C'est un temps important pour de nombreux producteurs.
Marjolaine rassemblera cette année 400 producteurs de toute la France, dont la sélection est réalisée chaque année par Nature & Progrès. C'est un salon "sous l'égide" de Nature & Progrès qui continue à y défendre une bio exigeante et militante.
Nouveauté de cette année, l'apparition dans le salon d'îlots de producteurs Nature & Progrès et Demeter, ce qui permettra nous l'espérons de plus rendre visible ces labels associatifs.
Nature & Progrès propose chaque année des grandes conférences et tables rondes et elle anime également un espace de rencontre et de convivialité à travers un "café écolo". Nous y organisons cette année des temps de rencontre et d'échanges avec des professionnels N&P d'Ile de France.
Nous souhaitons l'ouvrir également à des partenaires associatifs et en ce sens nous sommes très heureux d'accueillir Bio consom'acteurs !


 

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de s'assurer que vous êtes un utilisateur humain et non un logiciel automatisé de pollupostage (spam).
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.