Conférence internationale sur la qualité de l'alimentation biologique

Mercredi 18 Mai 2011 à Vendredi 20 Mai 2011

La conférence s'est tenue fin mai à Prague. Elle fut d'abord un lieu de grandes affluence et de rencontres, d'échanges scientifiques et de méthodes globale d'analyse et de faire un point sur l'état actuel des connaissances. Les échanges entre scientifiques venus de 30 pays, ont principalement porté sur l'impact d'une alimentation biologique sur le vivant, au delà de la stricte composition des denrées. 

Barbara Burlingame, représentant la FAO a d'abord fait part des préoccupations nouvelles au sein de l'organisme international des Nations Unis. "Explorer le potentiel de toutes les variétés existantes" avant d'utiliser des organismes modifiés et favoriser l'agriculture biologique et la biodiversité plutôt que l'agriculture conventionnelle semblent aujourd'hui faire partie de la politique de la FAO.
 
Lors des exposés et conférences, les scientifiques ont mis un fort accent sur la nécessité d'établir une empreinte caractéristique unique permettant de différencier la qualités entre les aliments bio et conventionnels. Ils ont également présenté les résultats concluants d'expériences mettant en avant la consommation bio comme mode de vie et moyen de mieux lutter contre certaines maladies ou allergies
 
De cette importante conférence ressort que produire en bio n'est pas uniquement suivre un cahier des charge ou une réglementation. Mais bien agir sur l'ensemble de la chaîne de production d'une part et sur des comportements et mode de vie d'autre part.
 
Consulter l'article de Kai Kreuzer et les témoignages des principaux participants et conférenciers