Zéro phyto 100% bio, c'est possible ! Les élus locaux en vidéo

1 commentaire

Le 29 mars à l'Assemblée nationale, sur invitation de la députée de Dordogne Brigitte Allain, Bio Consom'acteurs, Agir pour l'Environnement et Générations futures ont dévoilé leur kit pédagogique destiné aux collectivités pour qu'elles s'affranchissent des pesticides et intègrent l'alimentation biologique dans leur restauration collective. Six responsables de collectivités ont présenté leurs initiatives locales (voir notre article). Découvrez un court extrait de leurs témoignages dans les vidéos ci-dessous.
 

Le site du projet 0 phyto 100% bio: http://www.0phyto-100pour100bio.fr/
L
e résumé de la table-ronde du 29 mars ici


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Introduction par Brigitte Allain, députée de Dordogne 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cyrille Casals, responsable du service environnement de Miramas (Bouches-du-Rhône), explique pourquoi il est important de bien communiquer envers les habitants, les techniciens et les élus pour s'affranchir le plus sereinement possible des pesticides dans les espaces publics.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Gérard Bouvet, maire adjoint de Lardy (Essonne), détaille les techniques de gestion différenciée qui ont été mises en place pour continuer d'entretenir la ville sans pesticides.

 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Daniel Cueff, maire de Langouët (Ille-et-Vilaine), explique quelles étaient les difficultés principales rencontrées quand il a voulu passer sa commune au zéro pesticides dans les espaces publics, et 100% bio dans la cantine.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Marcel Verger, maire de Bouvron (Loire-Atlantique), explique comment il a impliqué les habitants pour passer au zéro phyto dans le cimetière de sa commune.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Gilles Perole, adjoint au maire de Mouans-Sartoux (Alpes-Maritimes), explique l'effet qu'a la bio dans les cantines scolaires sur les modes de consommation des parents d'élèves.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Édouard Chaulet, maire de Barjac (Gard), explique pourquoi il a passé la cantine scolaire de sa commune au 100% bio et quel en est le prix.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Le sénateur Joël Labbé, à l'origine de la loi sur l'interdiction des produits phytosanitaires dans les espaces publics, explique à quoi seront contraintes les communes au 1er janvier 2017, date d'entrée en vigueur de cette loi.

 

Commentaires

.. mais ils boivent tous dans des gobelets en plastique et de la flotte en bouteilles plastique :-(((( quel manque de cohérence !

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de s'assurer que vous êtes un utilisateur humain et non un logiciel automatisé de pollupostage (spam).
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.