Détox pour entrer dans l'automne

Il y a une chose que nous sommes très peu à faire : c'est s'écouter. Pas nécessairement écouter les petites voix dans la tête ou ressasser les soucis et autres préoccupations ou plaisir, mais écouter en premier lieu son corps : quels sont ses besoins, ses besoins véritables?!

Santé et saisons
N'avez-vous jamais remarqué que l'été, nous avons une envie accrue de frais, de tomates juteuses, de melons bien mûrs et qu'au contraire, l'hiver, nous sommes plus attirés par des plats roboratifs? Ce n'est pas forcément lié uniquement à la chaleur que vous subissez, mais bien également au rythme de votre corps réglé sur les rythmes de la nature qui l'entoure! Et comme par magie, le printemps est normalement une période de renouveau, une période ou après avoir accumulé tout l'hiver, il va avoir envie de s'alléger, d'éliminer les toxines et autres graisses accumulées pour traverser l'été au mieux sans subir rétention d'eau, coup de fatigue dû à la chaleur etc. C'est à ce moment-là qu'on trouve des cébettes, des asperges, des petits pois et autres légumes frais qui favorisent le drainage. Lorsque le froid revient et que le soleil disparait petit à petit, on a un plein de courges riches en bêta-carotène et des légumes crucifères pour faire le plein de minéraux et vitamines. Cela tombe bien : on est dans une période où ces derniers sont plus que nécessaires pour supporter les températures!

Ecouter ses envies pour répondre à ses besoins
Finalement, consommer de saison n'est pas qu'une question de saveur, d'écologie ni même d'économie. C’est aussi une question de santé! Prenez le temps de vous concentrer sur ce que vous désirez vraiment : une envie prononcée de fruits de mer pendant plusieurs jours ? Il est fort à parier que vous manquez d'oligoéléments et que votre corps vous invite à aller les chercher. Idem si vous avez envie de viande rouge alors que vous n'en mangez quasiment jamais : ne feriez-vous pas un petit manque de fer ? Chocolat noir, amandes, banane, tout cela vous attire : parlons magnésium. Evitez les raccourcis toutefois : une envie irrépressible de tout ce qui est gras et sucré est plutôt le signe d'une petite déprime, d'un petit coup de mou et que vous aimeriez surtout vous réconforter... Alors un petit peu oui, une plaquette entière de chocolat, pas forcément!

Détoxifier quoi ? Et pourquoi ?
De nombreuses personnes souffrent d'inconfort digestif, ce qui est par ailleurs le premier pas avant bien d'autres symptômes chroniques qu'on ne pense pas toujours liés à l'alimentation, mais qui pourtant sont souvent le résultat d'un facteur psychologique lié à nos habitudes vitales (dormir, s'alimenter et boire en quantité suffisante)

L'intérêt de pratiquer une cure détox vient lorsqu'on a du mal à maintenir annuellement une hygiène alimentaire, ou tout simplement pour faciliter la régénération du printemps. Cette cure peut se faire sur un jour, une semaine voir quelques mois.

Celle-ci repose sur plusieurs grands principes : Que cherche-t-on avant tout à détoxifier? Certains organes de notre corps ont en charge la transformation des aliments pour les assimiler (nutriments dont minéraux, vitamines, oligo-éléments mais aussi protéines avec les 8 acides aminés essentiels) et les éliminer au mieux...
Ces organes principaux sont les reins, le foie et la vésicule biliaire.

En aidant correctement ces organes à travailler, c'est à dire en leur facilitant le travail sans les surcharger, on s'aperçoit qu'ils sont capables naturellement de résoudre un paquet de désagréments : rétention d'eau, régulation du poids, circulation veineuse, mais aussi problèmes de peau, régulation du système nerveux etc...

La détox: comment?
Alors comment faire pour aider nos organes à travailler correctement au quotidien et à les booster lors d'une cure?

•    Toujours débuter vos repas par du CRU : cela booste le système digestif, produit des enzymes nécessaires à une digestion facile. On peut manger du cru sous forme de salades, de crudités à croquer, mais aussi de smoothies, de jus frais (uniquement frais!), de soupes crues, de tartinades crues.

•    Consommer des produits COMPLETS non raffinés et exempts de traitement : Le foie va fatiguer et travailler deux fois plus s'il est en présence de toxiques (tabac, alcool, médicaments, polluants tels qu'engrais et pesticides). Pour cela privilégiez le bio et mangez des aliments complets qui vous permettront d'avoir un sentiment de satiété plus long, de moins grignoter et donc de demander moins d'effort à votre système digestif et d'élimination.

•    Choisissez votre GRAS! il n'est pas utile de bannir le gras! On a tendance à vouloir éliminer absolument le gras de nos plats lorsqu'on cherche à perdre du poids... Mais savez-vous que cette habitude vous empêche d'arriver à votre résultat? Car en effet, le corps (le foie en particulier) a besoin de bons lipides pour améliorer son travail, drainer et chassez les kilos au passage! Il existe trois types de lipides :
- ceux qu'on qualifie d'acides gras saturés, à consommer avec modération. Ils regroupent tous les produits laitiers (lait, fromage, yaourt, beurre, crème) les viandes et certaines huiles (coco, palme);
- les acides gras insaturés dits "trans" qui sont d’origine naturelle (produits laitiers et certaines viandes) et industrielle (huiles surchauffées modifiées par l'industrie alimentaire) : ils sont strictement à éviter car le corps n’en a pas l’utilité nutritionnelle, ne fait que les stocker dans les cellules adipeuses qui finissent par en être polluées, et ils sont fortement soupçonnés de favoriser les maladies cardiovasculaires (en lisant les étiquettes il s'agit de l'appellation "huiles végétales hydrogénées ou partiellement hydrogénées", ou encore « mono et diglycérides d’acides gras E 471») ;
- les acides gras insaturés dits « cis » qui sont les meilleurs pour le corps et que vous devez privilégier, ils sont riches en omégas 3 et 6 et sont vraiment indispensables pour une bonne santé cardio-vasculaire, la beauté de la peau... (huiles végétales, tous les fruits à coque type noix, amandes, les graines type tournesol, courge, lin...).

Privilégiez la viande blanche et les poissons riches en bon gras et en début de chaine alimentaire type maquereaux et sardines si vous en consommez.

A savoir : La viande de canard est considérée comme "saine" car elle est plus riche en acides gras insaturés que saturés! L'huile de palme, de coco et d'arachide sont des acides gras saturés, c'est ce qui leur permet entre autre une très haute cuisson...

•    SUCREZ moins! Privilégiez les sucres naturels, non raffinés, les produits à la glycémie dite faible (sirop d'agave, miel d'acacia, stevia, sucre de fleur de coco, de bouleau) mais aussi le sucre des fruits (dattes, bananes). Cela évitera au pancréas de s'affoler et de lâcher de l'insuline à tout va pour stocker ce trop-plein énergétique en gras. Attention, le "sucre" ne se trouve pas que dans les saveurs sucrées mais aussi dans les produits raffinés (farines blanches), dans certains légumes (potiron, pomme de terre) dans le riz, le maïs etc... N'hésitez pas à vous documenter sur la notion d'indice glycémique.

En gros, pour booster votre organisme, lors d'une cure, il vous faudra éliminer tout ce qui lui demande beaucoup d'effort:

•    Acides gras saturés et trans : produits laitiers / huiles de palme, arachide et coco / viande rouge / poissons trop gras type saumon / beurre de cacao donc malheureusement chocolat!
•    Produits raffinés : farine blanche, pâtes blanches, riz blanc etc...
•    Il vous faudra alléger vos repas : on compose alors ses repas tout au plus de deux occurrences : 1 entrée + 1 plat ou un plat + 1 dessert (exemple une salade avec plein de crudités, un poisson grillé avec des légumes verts sautés en wok / une omelette aux asperges avec une salade verte + une salade de fruits)
•    Il faut privilégier le cru dans votre alimentation : Des salades, des jus frais, des smoothies et boire suffisamment pour éliminer correctement.

Enfin, dernier conseil bien-être : avec les beaux jours, c'est l'occasion de prendre l'air, de faire de grandes marches dans la nature, du yoga à l'extérieur, du jardinage... et pourquoi pas pour booster l'élimination des toxines un bon hammam!

Une bibliothèque pour aller plus loin et vous donner des exemples gourmands et pratiques :

- Régénérez votre foie, du Dr Sandra Cabot aux éditions Jouvence
- Mes recettes détox super gourmandes, de Marie Chioca et du Dr Guy Avril, éditions Terre Vivante
 - Mes bons desserts aux sucres naturels, de Marie Chioca et Delphine Paslin, éditions Terre Vivante
- Le régime Seignalet en 60 recettes de Valérie Cupillard aux éditions Prat
- Smoothies, boissons de l'effort, repas hydratants de Christophe et Cécile Berg aux éditions La Plage
- Green Smoothies de Marie Grave aux éditions La Plage
- Le Grand livre de la cuisine crue, de Christophe Berg, éditions La Plage
- un blog : Tout Cru dans le bec de Julie Belzil!

Noémie

Créatrice culinaire, Noémie Gazza donne depuis peu des cours de cuisine! Sachez-en plus via son blog Le chant des cerises agitées!

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de s'assurer que vous êtes un utilisateur humain et non un logiciel automatisé de pollupostage (spam).
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.